Mahona : tout en douceur et raffinement, l’adresse secrète au charme cosy-câlin. Mon coup d’coeur absolu!

Difficile de vous raconter le charme du Mahona B & B sans vous parler de la merveilleuse histoire de ses nouveaux propriétaires. D’abord, il y a eu Béa qui, succombant à la délicieuse atmosphère des lieux décida d’acheter l’hôtel…. Oui mais, pour cela il fallait régler ses affaires en France et préparer sa venue….Sauf que … Daniel est arrivé  tout droit de l’Ile Maurice avec la violente envie de changer d’air. Conscient lui aussi des indéniables atouts du petit établissement, il n’hésite pas une seconde et en devint propriétaire sur le champ….. Et Béa dans tout ça ? Furieuse, elle saute dans le premier avion, débarque à la porte de l’hôtel, bien décidé à dire ses 4 vérités au goujat lui ayant « volé » son Mahona….. Oui mais, la vie est ainsi faite qu’elle réserve toujours des surprises. Ce fut le coup de foudre instantané entre les deux antagonistes. Et moins d’un mois plus tard, ils étaient mariés et démarraient dans la joie et la bonne humeur le relooking de l’objet de leur convoitise.

Il faut dire que la belle dame n’en est pas à son premier relooking. Architecte d’intérieur de renom, elle s’est spécialisée dans la déco d’hôtel dans le monde entier. Sa vision délicate et son grand professionnalisme ont su insuffler une vie nouvelle à ce lieu au fort potentiel, le métamorphosant  en un petit nid cosy et tendance. Adepte d’un style ethnique chic qui fait la part belle aux matières nobles et aux tons naturels, la créatrice imagine une mise en scène intemporelle, propice au voyage. Elle mélange avec audace des objets aux lignes épurées, contemporains ou chinés dans des brocantes, des lustres de cristal tarabiscotés et de délicates suspensions en biscuits, en verre soufflé ou en jonc naturel…. des pinceaux géants de Thailande, de fabuleux colliers de papous, des antiquités romaines, des chapeaux de paille ou des dollars des sables, du bois précieux, lin, coton, chanvre, osier, peau de bêtes, cuir, corne, jute…

Nichés dans un écrin de verdure, tout autour d’une belle piscine, chacun des 9 bungalows est unique et possède sa propre identité à l’atmosphère câline et relaxante. Difficile de trouver à quelques encablures de la plage et du Village des Pêcheurs, mais parfaitement au calme un établissement d’où se dégagent un tel charme et une telle plénitude.

Afin d’effacer au plus vite les désagréments d’un voyage parfois épuisant ou juste pour vous faire plaisir, un ravissant salon d’esthétique, abrité sous un vaste toit de palmes vous accueillera pour un massage relaxant, vivifiant, un soin, une épilation, une remise en beauté….. Un peu plus loin, au détour d’un sentier fleuri, de quelques orchidées, un autre toit de palme. C’est l’endroit privilégié des petits-déjeuners, un espace absolument délicieux où un incongru mais fabuleux lustre de cristal se partage la vedette avec de majestueuses feuilles de palme en bronze. Le moment-bonheur où l’art de vivre prend tout son sens et où l’on aime papoter avec les hôtes, partager ses impressions de la veille, s’échanger de bonnes adresses et savourer les délicieuses gourmandises de la maison. Savoureux pain perdu aux parfums de l’enfance, croissants croustillants, pain tout frais, confitures maison, salades de fruits préparées avec amour et jus pressés minute. Le personnel, à l’image de Béa et Daniel, est adorable et déborde d’attention pour les convives ravis.

Vous l’auriez deviné, j’ai été subjuguée par cette adresse de charme que l’on attendait depuis longtemps à Las Terrenas. Aucune fausse note, une attention de tous les instants, un décor magique sans ostentation, une atmosphère sereine et relaxante, et, cerise sur le gâteau, des prix tout doux. Bref que du bonheur. Merci Béa et Daniel de m’avoir permis de découvrir un si bel endroit. J’espère de tout cœur avoir réussi à partager mon enthousiasme, vous le méritez tant. Encore bravo à vous deux !

Mahona hôtel B&B. 

Calle Italia 3 Las Terrenas (derrière le Don Cesar)
849 651-3078
Publicités

Et parfois, les rêves deviennent réalité…..

Il y a quelques temps, je vous racontais la belle histoire de ces 3 copines  argentines et espagnole à la philosophie épicurienne. Elles s’étaient donné rendez-vous à Las Terrenas pour nous régaler de leurs délicieuses spécialités maison. Ensemble, elles avaient créé le Good Food pour notre plus grand bonheur ( https://dorislasterrenas.com/2017/01/20/le-good-food-co-le-vent-en-poupe/). Aujourd’hui, nos 3 copines ne sont plus que deux, Paula et Eléna. Et, c’est avec un plaisir non dissimulé que je les ai retrouvées dans leur nouveau décor. Le temps d’un papotage informel, elles m’ont transportée dans leur rêve éveillé, tout au bord de la mer, dans le décor majestueux du Costa Las Ballenas. Depuis le 1er avril, les deux belles dames sont à la tête de ce bel établissement, un rêve audacieux qu’elles pensaient inaccessible et dans lequel elles s’investissent avec beaucoup de passion.

Le Costa Las Ballenas. Situé sur la belle Bonita, ce délicieux resort au charme bucolique est sans conteste un des joyaux de l’hôtellerie terrénarienne, une invitation à la douceur et au plaisir de prendre tout son temps en retrait de l’agitation du village, tout en étant très proche.

Avec ses 30 chambres spacieuses à la déco exquise, dispersées en toute intimité dans de jolis bungalows blottis au milieu d’une végétation luxuriante, sa belle piscine bleu azur et sa situation idéale face à la mer, le Costa Las Ballenas est une adresse plaisir, une oasis bohême empreinte de zenitude. Paula et Eléna, séduites par ce doux mélange d’authenticité, d’artisanat local et de raffinement ont très vite senti le potentiel de cet endroit unique. Après avoir remis un peu d’ordre dans l’administration, exposé au staff leur concept de l’accueil personnalisé et du service, elles sont bien décidées à faire de leur hôtel le lieu incontournable pour des vacances de rêve, l’adresse câline et décontractée où l’art de vivre prend toute sa signification. Des petits bouquets de fleurs fraîches, des senteurs délicates, des objets du quotidien qui se transforment en œuvres d’art, un petit café bien chaud sur votre terrasse pour vous donner le sourire dès votre réveil…. Exquises touches féminines et cocooning  sont au programme. Tout comme la petite boutique de souvenirs et de produits de tous les jours. Sans oublier le bungalow SPA tout confort avec en vedette les  délicieux massages de Marie aux doigts de fée, dont je vous ai déjà parlée (https://dorislasterrenas.com/2016/12/17/le-bonheur-a-fleur-de-peau/) . Autre point fort du resort, le majestueux restaurant. Face à la mer, chaleureux et convivial, il est ouvert à tous. Petits déjeuners aux copieux buffets, déjeuners et dîners tendance italienne…  Paula et Elena espèrent bien lui rendre ses lettres de noblesse en y introduisant tout en douceur leurs délicieuses spécialités fraîches et succulentes qui ont fait les beaux jours du Good Food et ravi les palets des plus fins gourmets.

Parfois, les rêves deviennent réalité, Paula et Eléna en sont la preuve tangible. Les pieds sur terre, mais la tête dans les nuages, elles vivent à fond leur nouvelle aventure, prêtes à relever tous les défis.

Escapade au Grand Bahia Principe de Portillo

DSCN2776

Vous allez me dire, et, c’est vrai, qu’en certaine circonstance, on trouve les choses plus belles….. Je n’avais pas vu mes nièces chéries depuis…… plus de 13 ans et ma petite Tess (elle, c’est carrément ma petite-nièce) devait avoir 5 ans à mon dernier passage en France. Oups, elle a bien changé. Une pure merveille.
C’est gentil, elles ont décidé de venir rendre visite (ENFIN!!!!!) à leur tata. Question pratique, question rapport qualité/prix,( vu qu’ils arrivaient à 5 et que je ne pouvais malheureusement pas tous les accueillir chez moi) la famille a opté pour une semaine en all-inclusive au Grand Bahia Principe de Portillo. Au début je trouvais cela bizarre, mais bon….. Puis, l’idée m’est venue d’aller passer quelques jours avec elles…..

détail sympa, lespetites clochettes qui récupèrent l'eau des gouttières pour arroser les luxuriantes plantes tout en douceur.

détail sympa, les petites clochettes qui récupèrent l’eau des gouttières pour arroser les luxuriantes plantes tout en douceur.

Tres joli le hall de reception

Tres joli le hall de reception

A mon arrivée, j’ai failli prendre les jambes à mon coup….. Certes, le gigantesque hall de réception est grandiose, accueillant, un décor exquis, plein de petits détails rigolos, un jardin splendide, un personnel aux petits soins, mais……. des centaines de gens sur la plage…. Le sable jonché de touristes….. ravis de se chauffer au soleil de fin octobre, un ou deux verres (gratuits) à la main…. Pas ma tasse de thé, habituée à ma jolie et presque toujours plage déserte de Las Ballenas…..

Mylou et Faby....

Mylou et Faby….

Puis, je les ai vues et tout a changé. D’abord, beaucoup de gens certes, mais polis et bien élevés, loin de l’image que l’on se fait d’une foule en délire. Quelques animations près de la piscine,mais rien d’extravagant, pas de musique tonitruante ni de gosses braillards,juste le sable blond et la mer à perte de vue et dans la mer……. mais oui, plein de poissons multicolores, là à deux mètres de la plage. Rien que du bonheur. Et puis la petite paillote tenue par Euclide juste derrière nos transats, les mojitos, servis à profusion….. Une véritable découverte, je vous dis! Il y a plein de restos dans l’enceinte de l’hôtel, et sans exagérer, la nourriture est succulente. Jamais vu des buffets aussi variés, frais, changeant à chaque repas, sans parler du petit resto italien ou le gastro francais très gourmand. Partout des nappes blanches, des serveurs au garde à vous, tout est propre et de bon goût.

Jolie Tess et Bertrand son amoureux.

Jolie Tess et Bertrand son amoureux.

Côté hébergement, petit bémol.D’abord, dommage, aucune chambre ne donne sur la mer, la plage étant réservée aux infrastructures, restos, piscines, etc…. La déco vieillotte est sans charme, la baignoire à bulles un véritable enfer, la clim mollassonne et le ventilo diabolique (n’est-ce pas Faby)…. mais très propre et pratique.
Bref…… pour un budget raisonnable et un temps de vacances plutôt court, cet all-inclusive est très agréable. Bien sûr, et en tout premier lieu parce qu’il est le seul. Je ne vois pas Las Terrenas envahi par ces structures géantes. Un bon point au Bahia Principe, mais à la seule condition d’oser s’en échapper pour prendre le temps de découvrir le village, histoire de ne pas repartir idiot.
A bientôt mes puces, revenez vite!

Une plage immense

Une plage immense

Une belle rencontre lors d'une longue,longue balade.

Une belle rencontre lors d’une longue,longue balade.