Nicolas W., profession: directeur d’une agence de bonheur…

Charismatique, intrépide et aventurier, Nicolas gère d’une main de maître mais avec beaucoup d’amour et de passion son agence de tourisme Flora Tour.

C’est en gagnant le prix du meilleur vendeur automobiles, en 1997 que Nicolas a débarqué pour la première fois en République Dominicaine. Un hasard providentiel qui lui permit de découvrir le pays dont peut-être il avait rêvé enfant…. En effet, tout gamin chouchouté dans un cocon douillet de la jolie ville de La Rochelle, le petit Nicolas, véritable boule d’énergie, un brin rebelle et féru de sport ne rêvait que d’aventures dans de lointains pays noyés de soleil… Sa première rencontre avec la Rep Dom ne fut pas un coup de foudre, plutôt un sentiment de bien-être et de sérénité. Il revint l’année suivante puis encore et encore, s’attachant à découvrir peu à peu cette île aux visages multiples. Après de mûres réflexions, c’est le départ. Il vend ses quelques biens et saute à pieds joints, heureux et confiant dans cette nouvelle vie. Ce sera le sud du pays. Déception. De petits boulots en petits boulots éreintants et mal payés, au sein de resorts ou autres tour-operators, Nicolas a un sérieux doute. Ses maigres économies fondent comme neige au soleil et le moral en prend un coup. Opportunité, il se retrouve à Las Terrenas, les poches vides mais revigoré par une nouvelle idée. Se lancer pour de vrai, monter son affaire et voler de ses propres ailes. La chance lui apparait sous les traits de Pierre Fayet. En 2008, il reprend l’agence créée par ce dernier Flora Tour. Une petite structure bien implantée, spécialisée dans la découverte des envoûtants Haitises. C’est le début d’une belle aventure. Volontaire, passionné, méticuleux, Nicolas obtient après des efforts non négligeables le titre rare et envié de guide national de République Dominicaine. Précieux passeport qui lui ouvre de nombreuses portes et signent l’envol de sa petite agence.

Aujourd’hui, entouré d‘une équipe de guides multilingues, aussi dingues que lui de leur pays, il propose à une clientèle privilégiée un service chaleureux et attentif, des évasions intemporelles, exclusives, haute-couture au plus proche de la nature, signées d’une attention toute particulière. Chez Flora Tour, le client est roi, et la découverte de la richesse du pays s’affirme comme un véritable art de vivre. Art délicat alliant savoir-faire, créativité, rigueur et respect permettant d’offrir dans chacune des balades proposés un service personnalisé.

La cascade de Limon à pieds, les mystérieux Haitises, les Baleines de la Baie de Samana, l’aventure en quad, en buggy ou encore la délicieuse découverte de trois plages paradisiaques, balade plaisir sortie tout droit de l’imagination fertile de Nicolas.

Ce fut un moment très agréable de papoter à bâtons rompus avec celui qui revient tout juste d’une aventure inoubliable, merveilleuse, épique et souvent dangereuse et qui raconte, comme un môme, des étoiles plein les yeux les fabuleux paysages, les visages émouvants, les rencontres inoubliables emmagasinés lors d’un incroyable tour du pays en quad imaginé par ATV Aventures (https://dorislasterrenas.com/2020/11/05/club-adventure-atv-las-terrenas-a-la-decouverte-de-la-repdom-vraie/). A n’en pas douter, Nicolas s’en souviendra longtemps. Toucherait-il du doigt ses rêves d’enfants ? C’est probable et même si en ce moment les temps sont difficiles, voire catastrophiques pour sa profession, il reste confiant et n’envisage à aucun moment de s’éloigner de ce petit village dont il a fini par tomber éperdument amoureux. Il va lui falloir encore beaucoup de courage et alors, peut-être qu’un jour, il aura la chance d’accomplir son rêve ultime, nager avec les baleines au large de Porto Plata… C’est sûr Nicolas, c’est pour bientôt.

Flora Tour. Las Terrenas .

http://www.flora-tours.net

Facebook : Flora Tours – Las Terrenas Excursions

Corrybyb Mahona, du bonheur à l’état pur.

C’est au Paseo que Béatrice a choisi d’installer sa ravissante petite boutique, véritable cocon aussi lumineux que son sourire. La belle dame, architecte d’intérieur de talent n’en est pas à son coup d’essai en matière d’endroit délicieux. Au village, c’est l’hôtel Mahona, son petit nid douillet, véritable havre de paix tout en raffinement qu’elle a radicalement métamorphosé lui instillant une atmosphère paisible tissée par des matières naturelles et des couleurs douces. (https://dorislasterrenas.com/2018/07/05/mahona-tout-en-douceur-et-raffinement-ladresse-secrete-au-charme-cosy-calin-mon-coup-dcoeur-absolu/)

Loin des sentiers battus, sa toute nouvelle boutique met en scène des objets déco, singulier ou pluriel racontant tous une belle histoire, celle de l’empathie et du partage. Sortis de l’imaginaire de Béatrice et façonnés avec soin et beaucoup de passion par deux mères de famille de Limon, ils s’offrent à nous sans ambages et nous entraînent dans un monde naturel et doux. Bambou, fibre végétale, corde, palmier, rotin, coquillage, bois flotté, graines… se transforment comme par magie, mais après un travail parfois long et minutieux en suspensions aériennes, appliques stylées, corbeilles généreuses, chapeaux bohème, confortables paniers, sublimes colliers papous, embrases romantiques en oursins blanchis… dans des tons blanc, écrus, poudrés. Puis, au milieu de ce petit monde hétéroclite où s’entremêlent pour notre plus grand plaisir mille et un objets tendance nature, une audacieuse suspension en métal du plus bel effet, sans honte, s’habille de pampilles de cristal et capte notre regard.

Corrybyb Mahona c’est aussi une délicate ligne de bijoux signée de la maîtresse des lieux. Depuis toute petite, Béatrice rêvait de créer des bijoux, elle en dessinait de partout. Elle met aujourd’hui sa fougue au service de sa création et c’est une totale réussite. C’est avec soin qu’elle choisit ses perles, ses pierres semi-précieuses en provenance directe de Turquie ou d’inde comme ces superbes agates aux pouvoirs mystérieux. Elle imagine, assemble pierres, perles et coquillages, sertit l’ensemble dans de l’argent et nous offre les plus ravissantes des parures.

N’hésitez pas à pousser la porte de ce bel endroit, et pour une parenthèse douceur, laissez-vous envelopper dans une atmosphère empreinte de sérénité. Avec un peu de chance, vous y croiserez Lisa et son joli minois, petit chien d’amour qui revient de loin, à croquer avec son petit collier de coquillage juste trop mignon.


Corrybyb Mahona. Paseo de la Costarena . Las Terrenas

Coup d’cœur : flânerie en solitaire, nature exubérante, architecture insolite….

 

Après cette petite halte-bonheur sur les traces des civilisations indiennes et indonésiennes, revenons à nos moutons…. Ou plutôt à notre village.

A côté de l’effervescence de toute cette charmante population grouillante, la nature, intemporelle et apaisante, belle et exubérante s’immisce à chaque coin de rue.  En plein coeur du village,  lianes, fougères et fleurs multicolores, coquettes ou discrètes, s’accrochent aux murs décrépies, aux mailles rouillées, les sublimant de leur fraîcheur insouciante. Elles partent à l’assaut des escaliers ingrats et les rendent beaux, elles s’incrustent entre deux pavés disjoints et les rendent gais. Les arbres dans toute leur splendeur rivalisent de majestuosité, accordant aux petites cases et à leurs habitants leur ombre bienfaisante.

Etape 4 : une nature indomptée.

Un flamboyant au bout du chemin.

 

La plus jolie image de l’année, signée Mimi bien sûr.

Et, si on prend la peine de lever la tête tout en se baladant au hasard de la calle principale, c’est un monde incongru, sorte de capharnaüm que l’on découvre, une architecture sauvage faite de bric et de broc, de tôle rouillée et de bois flotté, de pierre de taille ou de béton lissé, de bâches, de tonneaux et de barres de fer. Mon petit doigt m’a dit que les pigeons du village aiment à s’y attarder…..Et, si les fils électriques s’en mêlent, c’est tout un programme d’enchevêtrement et de liens hétéroclites qui fait tourner la tête. Les façades rivalisent elles aussi d’audace et d’originalité, pas toujours bien droite mais certainement attachantes.

Etape 5: en terrasse, une architecture sauvage….

Prochaine étape, les pêcheurs et les belles plages. Si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à me faire parvenir vos photos de plages, je les publierai avec plaisir. Voici mon adresse:

claudedoris@yahoo.fr.