Pachamama, une très belle exposition riche en émotions

Museo de las Casas Reales. 17 de abril – 15 de mayo 2018

Chaque année  au mois d’avril est célébré le jour mondial de la Terre, instauré par l’ONU. C’est tout naturellement à cette occasion que la très belle exposition Pachamama a vu le jour au Musée de Las Casas Reales de Santo Domingo. Et, c’est sans grande surprise que le peintre vedette, choisi pour porter les couleurs de cet événement riche en émotions fut l’artiste Michel Bizet, un amoureux de la nature, très impliqué dans le milieu ambiant et fervent défenseur de sa préservation.

 

Peintre de talent, artiste atypique et humaniste au grand cœur Michel Bizet nous séduit par sa personnalité multiple et attachante. Ses toiles remarquables, reconnues et appréciées dans le monde entier occupent une place de choix chez les collectionneurs les plus pointus comme dans les musées de renom. Elles reflètent indéniablement l’influence de grands peintres impressionnistes. Michel Bizet, libéré de toute contrainte, souvent défini comme un impressionniste abstrait se complet à saisir une œuvre figurative pour la détourner de son concept, la dénuder étape par étape et nous la restituer délicieusement métamorphosée.

C’est avec ferveur qu’il se lance dans cette belle aventure, Pachamama qui lui correspond point par point et reflète la profonde substance de son œuvre. Pachamama, ode à la déesse de la Terre, adorée par le peuple amérindien est en harmonie parfaite avec la conscience et l’esthétique du peintre, restitué à travers ses 30 toiles majestueuses, reflets de ses méditations philosophiques et écologiques.

Parmi les superbes toiles dont une vingtaine créées pour l’occasion, une œuvre stupéfiante est consacrée aux abeilles, chères à son cœur. C’est en compagnie de son ami Alfredo Castillo, peintre et sculpteur dominicain de talent qu’il nous la livre. Clin d’œil délicat à son fabuleux parc écologique Los Parques de Las Terrenas, abritant la Fondation Michel Bizet et l’Instituto del Abeja. C’est dans ce lieu préservé, foisonnant de milliers de fleurs et de plantes uniques que ce citadin invétéré éprouve le besoin de se ressourcer chaque semaine. Il y a d’ailleurs installé son atelier. Des centaines de ruches éparpillées parmi les fleurs abritent les colonies d’abeilles qui s’ébattent en toute quiétude pour nous offrir le plus délicieux des nectars, un miel, riche, d’une extrême pureté et subtilement parfumé. Chouchou des amoureux de produits authentiques,  il vient tout juste d’être récompensé par un 1er Prix : « Meilleur Miel Ambré » de République Dominicaine.

Artiste bourré de talent, humaniste, écologiste, Michel Bizet traverse sa vie bien remplie comme dans un rêve mais les pieds fermement ancrés sur cette terre qu’il respecte et admire, dans ce pays qui l’a accueilli les bras ouverts. Chaque semaine, c’est avec un plaisir non dissimulé, qu’il rejoint son petit paradis. Entouré de dizaines d’amis, personnalités ou anonymes qui se pressent à la fondation pour assister en catimini à l’évolution de cette belle aventure, il participe activement à la sauvegarde des abeilles et par là même à la préservation de notre planète. Einstein disait : Si les abeilles venaient à disparaître, l’espèce humaine n’aurait que quatre années à survivre !…..

Pachamama le remercie. Il sera cette année mis à l’honneur en digne ambassadeur de cette lutte pour la survie de l’humanité, un choix judicieux qui lui colle à la peau.

Un merci spécial à J.M. Vinet.

Publicités

Concept-Store by Terrenas en Plata : exquis concentré de jolies choses.

Rien ne pouvait me faire plus plaisir, fan depuis toujours de la sublime boutique d’Elisabeth et Jean-Paul, Terrenas en Plata au Paseo. De fil en aiguille, de discussions en réflexions, de nuits blanches en courses effrénées, largement encouragés par leur ami et collaborateur Eric, ces deux-là, sans vergogne, se sont lancés dans une nouvelle aventure, un défi de dingue à l’image de leur passion du beau et de l’unique. Petit frère de leur bijouterie mythique : Concept-store by Terrenas en Plata vint d’éclore dans son bel écrin. La route fut longue et douloureuse mais fascinante, avant l’aboutissement de leur nouveau rêve et l’ouverture de la boutique.

Abrité dans les flancs douillets du second bateau amarré au Puerto Plaza, ce concept-store très tendance est le rendez-vous privilégié d’une sélection très pointue de bijoux « fantaisie » d’exception et d’œuvres  d’art hétéroclites, signées d’artistes dominicains ou ayant un lien très fort avec la République Dominicaine. La thématique : le nec plus ultra des produits chouchou d’Elisabeth et Jean-Paul. M’est à parier que ce lieu unique va très vite attirer les amateurs branchés d’ici ou de la capitale et les touristes amoureux de beaux objets.

Dans une déco dans l’air du temps, sobre et élégante signée Clarisse Piveteau, où le gris très chic s’affiche sans honte du sol au plafond, tout est mis en en scène pour rendre l’endroit unique et convivial. Le décor se fond dans l’espace et abandonne la place aux objets qui l’habitent laissant tout le loisir au visiteur de passer un bon moment en découvrant l’univers magique des artistes sélectionnés.

Côté bijoux

Chipé à la grande sœur Terrenas en Plata, Uno de 50, marque madrilène, crée de manière artisanale et en édition limitée des pièces uniques pleines de caractère comme ces très beaux colliers courts ou longs, star incontournable de l’été. On ne présente plus Gas, la marque française, née sur les plages de St-Tropez dans les années 70. Une histoire de famille bien ancrée, des bijoux doux au charme intemporel. Et puis, il y a Satellite, célèbre atelier parisien qui  affranchit les diktats de la mode. Enigmatiques, singulières, à l’instar des femmes qui les inspirent, les pièces uniques  empruntent à la haute couture, son goût des précieux savoir-faire, comme la broderie, le serti ou le tissage. Pierres fines, perles, soie, plumes et surtout l’exubérance des associations audacieuses, chaque bijou unique est entièrement façonné à la main par des artisans chevronnés. Enfin, chouchou des grands noms de la haute-couture, Tzuri Gueta, designer et ingénieur textile crée des bijoux-sculptures dans des matières surprenantes  et des coloris lumineux mariant avec audace le textile au silicone, sa matière fétiche.

Côté objets.

Que du beau et de l’inédit sorti tout droit de l’imagination fertile d’artistes de tous horizons choisis avec parcimonie.

Comment ne pas succomber à l’exubérance de la délicieuse faune de Luis Riva, célèbre artiste dominicain. Un travail d’orfèvrerie déjanté qui marie avec audace bouteilles de verre, ampoules, bois de récupération, vases de cristal, fourchettes, cuillères et couteaux, boites de métal, capsules ….. pour donner naissance à des animaux magiques comme la petite fourmi toute mimi, le poisson tout vert ou les élégants échassiers un brin hautains…. à une poupée divine ou encore à des personnages haut en couleur du carnaval de La Vega.

Paula est une jeune espagnole installée depuis de longues années à Las Terrenas. Eprise de voyages et de culture, elle a ramené de ses nombreux périples des trésors inouis, des pièces authentiques qu’elle transforme en bijoux fabuleux. Statuettes précolombiennes, osiris en bronze, céramique venue tout droit d’une pyramide égyptienne….. un univers précieux à découvrir d’urgence.

Originaire d’Haiti mais vivant à Santo Domingo, Sidyl confectionne de beaux colliers en corne et argent.

De ci de là, de précieux éventails, des bougies Absolute Tree Life qui, coquettes, se parent de dollars des sables, de larimar. Des pochettes, des sacoches, des sacs à main signés Fiori, arborent fièrement les couleurs des casitas de notre village. Puis, des broderies personnalisées, quelques toiles de Christine Pacaud, de Michel Bizet…. les créatures étranges et le monde imaginaire de Michel Voleau, photographe….

Et puis, mon coup d’cœur du jour…..  3 tableaux délicieux, bourrés de poésie, un mélange savant de métal, de tôle froissée….. de beaucoup de talent et d’immensément d’amour. Poil de Carotte, le roi et l’oiseau, madame Bovary….. une balade-bonheur au pays de l’enfance intrépide et des oiseaux aux pouvoirs magiques….. Leur créatrice : Florence Wiriath, artiste française multicartes et décoratrice vit depuis très longtemps à Santo Domingo. Elle signe également avec beaucoup de brio de très voluptueux coraux en résine aux coloris chatoyants.

Concept store by Terrenas en Plata, une balade-plaisir qui vaut vraiment le détour. Dans une ambiance musicale feutrée, Natacha et Eric vous y accueille et vous raconte son histoire avec beaucoup de passion. Une visite à oser de toute urgence et à savourer sans modération.

Concept-store by Terrenas en Plata . Puerto Plaza (second bateau derrière Méditerranéo). Las Terrenas.

 

Be Design, en harmonie avec vos envies….

Publi-reportage.

 

Elsa, Yoann. Deux jeunes français unis dans la vie comme dans le travail. Deux esprits libres et créatifs tombés en amour pour la République Dominicaine et bien décidés à vous faire partager leur passion. Après le succès de leurs projets « Villa Vitao » et « Quisqueya », ravissantes villas, sobres et épurées, en parfaite harmonie avec leur environnement, Elsa et Yoann se lancent dans une nouvelle belle aventure avec la réalisation de deux projets immobiliers bien différents mais tout aussi charmants.

 

Villas Aum

A deux pas du village et 5 minutes de la superbe playa Bonita, une magnifique loma au panorama époustouflant accueille depuis 1 an déjà la maison de nos deux jeunes entrepreneurs. Comme toujours, Yoann s’est chargé de la construction, épaulé d’une équipe de professionnels triés sur le volet et Elsa de la déco. Et, je dois avouer que le résultat est juste à tomber par terre. Outre une vue incroyable à 180° sur les 3 baies entourant Las Terrenas, de Coson à Punta Popy, la villa est tout simplement somptueuse. Intérieur et extérieur s’épousent dans un enchantement de terrasses, de jardins intérieurs, de jeux d’eau et de lumière en abondance. La déco raffinée et intemporelle, signée Elsa mêle subtilement les matériaux high-tech comme le métal brossé, le verre…. à la marmoline cirée, au béton banché  et au bois brut dans sa plus simple et plus belle expression.

Et, c’est tout naturellement que l’idée leur est venue de vous faire partager le bonheur de vivre en apesanteur dans cet environnement d’exception, à flanc de colline, dans un vaste espace arboré et sécurisé. 4 villas individuelles sur 2 ou 3 niveaux ou duplex très tendance, différentes possibilités, modulables à l’infini ou presque vous sont proposées avec le même souci de finitions impeccables et de confort absolu. Les villas Aum s’adressent à une clientèle exigeante, amoureuse du beau, soucieuse de son bien-être et du respect de la nature mais aussi de sa tranquillité d’esprit durant la période, parfois épuisante de la construction. Yoann en professionnel averti supervise et s’occupe absolument de tout.

Villas Prana

C’est à quelques encablures de la jolie plage de Las Ballenas et du Village des Pêcheurs, au calme et dans une nature généreuse que vont se nicher les 4 ravissantes maisons de la résidence Prana. Construites dans le respect de l’architecture bioclimatique, faisant la part belle aux énergies renouvelables, ces petites villas à prix tout doux s’ouvrent largement vers l’extérieur pour un plaisir de vivre dedans dehors en toute liberté. 3 chambres, 2 salles de bain, piscine individuelle au sel, panneaux solaires et matériaux nobles et actuels comme le métal, le cèdre, la marmoline teintée gris anthracite…. Autant d’atouts charme pour une petite résidence harmonieuse où la douceur de vivre est chaque jour au rendez-vous.

 

Yoann Charlier : (+1) 829 723 3889

Elsa Charlier : (+1) 809 968 4036

fr.be-design-las-terrenas.com/

Email : bedesign.lt@gmail.com

On a gagné….. c’était la folie douce à LT!

Un mois de patience, d’angoisse, d’énervement…. ça y est, on a gagné. Bravo les p’tits!  ON est champions du monde de football!!! Et pour fêter votre victoire, hier, c’était la folie à LT jusque tard dans la nuit ou tôt ce matin…. On peut dire que tous les bars, restos…. diffusait L’EVENEMENT, et vous savez quoi….. ils étaient tous bourrés de monde. Aux 3 Lunas, Waikiki, O’Grill, Voile Blanche, XO…… c’était  juste dingue dingue.

Quelques images d’un beau jour de fête à l’XO. Bravo les bleus!

Califorña, rendez-vous en terre inconnue dans un petit coin de paradis.

C’est la saison des coups d’cœur et des belles découvertes mais, pour ce coup là, Il fallait vraiment que l’endroit sorte des sentiers battus pour que je vous en conte la belle histoire.  Un lieu enchanteur ….. à des kilomètres de mon petit village, direction Punta Cana. Il fallait surtout que son créateur soit une personne chère à mon cœur,  un mec bien dont nous avons tous ici apprécié la gentillesse, l’optimisme et le dynamisme. Deux ans déjà qu’il a tourné les talons et s’en est allé sans se retourner vers une nouvelle destination. Deux ans qu’il a passé à scruter, écouter, se balader, calculer…. rêver quand il n’avait pas le bonheur de s’occuper de son petit bout de cœur « Potato » son adorable gamine.

Le One Love, son premier BB

Quand il a débarqué de son Canada frisquet, Terry avait déjà des idées plein la tête. Des idées un peu farfelues pour certains, voire complètement loufoques ; novatrices pour beaucoup d’autres. Au fil du temps, presque en catimini, le OneLove est devenu le rendez-vous prisé du tout LT, touristes et résidents confondus, de toutes nationalités, le spot incontournable du village. Une situation de rêve les pieds dans l’eau, une déco simple et charmante à son image, des burgers de folie dont on ventait les mérites bien au-delà de nos frontières, des écrans géants pour suivre des matchs en direct entre potes et des soirées de dingue sur la plage jusqu’au petit matin.

Petit à petit, une idée fait son chemin…

Fort de l’engouement suscité par le OneLove , c’est tout naturellement que Terry, en prenant tout son temps mais en posant judicieusement ses jalons eut l’envie irrésistible de créer un nouvel endroit qui lui ressemble. Un endroit fun aux parfums d’Hawai, de Californie, de surfers bronzés et de jolies filles en bikini, un rendez-vous ensoleillé, chic mais décontracté…. C’est en parlant avec des amis, québécois entre autres, bien ancrés dans le milieu des loisirs pour beaucoup qu’il eut la conviction que l’idée qui germait, là, au fond de sa tête, était la bonne….. Un peu flou au départ, le  concept Califorña allait éclore mais, pour l’heure, il échappait à son contrôle, baguenaudant de ligne de vêtement à site de voyage, en passant par organisateur de concert, hôtel, resto, etc….

C’est en se baladant main dans la main avec sa petite fille lors d’un de leurs longs week-ends en amoureux dont ils sont si friands que surgit le coup de foudre. Une plage de rêve préservée des All Inclusive omniprésents dans le quartier, un local insolite, genre case de lifeguard californien, un potentiel évident….. en un instant Califorña sortait du flou et s’invitait en pleine lumière. Ce sera là et ce sera génial…. Pas juste un resto, pas juste un bar mais un endroit cool, sorte de club de plage, point de rendez-vous des amoureux d’un art de vivre faisant la part belle à la cuisine saine, à la bonne musique, au sport tout en décontraction….. on mange, on sirote un cocktail, on fait la fête en toute simplicité, on joue au beach-volley, on s’offre un t-shirt floqué Califorña, une casquette, une serviette douce, on s’éclate devant un concert en live, improvisé ou pas, tôt ou tard dans la soirée….

Califorña, déco tendance et food healthy

Côté déco, le look case de lifeguard californien sert de point d’achoppement. Du bois, du rouge et du blanc, une pointe de turquoise, un toit de palmes, un bar joli, autour duquel s’invitent des fleurs, des feuilles, des fruits, une salle cosy pour s’abriter du soleil, une belle terrasse pour en profiter, un coin lounge-cocktail-cocooning, de voluptueux lits de plage pour rêver face à la mer et une multitude de confortables chaises longues aux coussins moelleux….. La déco, chic, sobre, naturelle est signée Terry. Bravo patron, il faut dire qu’avec tes 25 ans de « bar » tu maîtrises le sujet.

Dès potron-minet ou presque, c’est-à-dire aux alentours de 8h le matin et tout au long de la journée les gourmets se pressent autour d’un copieux et savoureux petit dej. américain coloré, ultra-santé, aussi beau à regarder que bon à déguster. Spécialité de la maison, le très tendance poke-bowl (prononcer « Pokai »), dernier chouchou des amateurs de healthy food venu tout droit d’Hawai. Les américains en raffolent mais pas qu’eux. Du poisson cru mariné dans de la sauce soja, de l’avocat coupé en tranches, des algues, des noix de cajou ou de macadamia, des oignons émincés, du gingembre, de la mangue, du riz…. Un petit bol de bonheur frais et succulent qui fait déjà le succès du lieu….. Pour combler les petites faims, des salades saveurs pleines de couleurs et d’imagination et, clin d’œil à son Montréal chéri, bien sûr la véritable vraie poutine.

Côté cocktails, on touche à la perfection. Une saveur unique, une présentation divine….. normal,  ils ont tous été élaborés par le célèbre Franck, chef de bar du Relais Eden à Cap Cana, une sommité en la matière.

Ajoutez à cela de la belle musique, en live les samedis après-midi, un dj le dimanche, des talents locaux ou des célébrités et vous comprendrez vite pourquoi Terry ne s’est pas trompé en réalisant son rêve de Californie et en nous offrant avec toute la gentillesse et le professionnalisme dont il a le secret ce merveilleux Califorña.

Le boss a accompli son rêve. Heureux dans son job, heureux dans sa complicité avec « Potato » son petit amour de fille avec laquelle il partage de plus en plus de délicieux moments et pour laquelle il a choisi de s’entourer d’une équipe au top niveau lui permettant de longs moments de plénitude à deux et de bonheur complet.

 

Califorña . Playa Bibijagua, en plein coeur de Bavaro.

Mahona : tout en douceur et raffinement, l’adresse secrète au charme cosy-câlin. Mon coup d’coeur absolu!

Difficile de vous raconter le charme du Mahona B & B sans vous parler de la merveilleuse histoire de ses nouveaux propriétaires. D’abord, il y a eu Béa qui, succombant à la délicieuse atmosphère des lieux décida d’acheter l’hôtel…. Oui mais, pour cela il fallait régler ses affaires en France et préparer sa venue….Sauf que … Daniel est arrivé  tout droit de l’Ile Maurice avec la violente envie de changer d’air. Conscient lui aussi des indéniables atouts du petit établissement, il n’hésite pas une seconde et en devint propriétaire sur le champ….. Et Béa dans tout ça ? Furieuse, elle saute dans le premier avion, débarque à la porte de l’hôtel, bien décidé à dire ses 4 vérités au goujat lui ayant « volé » son Mahona….. Oui mais, la vie est ainsi faite qu’elle réserve toujours des surprises. Ce fut le coup de foudre instantané entre les deux antagonistes. Et moins d’un mois plus tard, ils étaient mariés et démarraient dans la joie et la bonne humeur le relooking de l’objet de leur convoitise.

Il faut dire que la belle dame n’en est pas à son premier relooking. Architecte d’intérieur de renom, elle s’est spécialisée dans la déco d’hôtel dans le monde entier. Sa vision délicate et son grand professionnalisme ont su insuffler une vie nouvelle à ce lieu au fort potentiel, le métamorphosant  en un petit nid cosy et tendance. Adepte d’un style ethnique chic qui fait la part belle aux matières nobles et aux tons naturels, la créatrice imagine une mise en scène intemporelle, propice au voyage. Elle mélange avec audace des objets aux lignes épurées, contemporains ou chinés dans des brocantes, des lustres de cristal tarabiscotés et de délicates suspensions en biscuits, en verre soufflé ou en jonc naturel…. des pinceaux géants de Thailande, de fabuleux colliers de papous, des antiquités romaines, des chapeaux de paille ou des dollars des sables, du bois précieux, lin, coton, chanvre, osier, peau de bêtes, cuir, corne, jute…

Nichés dans un écrin de verdure, tout autour d’une belle piscine, chacun des 9 bungalows est unique et possède sa propre identité à l’atmosphère câline et relaxante. Difficile de trouver à quelques encablures de la plage et du Village des Pêcheurs, mais parfaitement au calme un établissement d’où se dégagent un tel charme et une telle plénitude.

Afin d’effacer au plus vite les désagréments d’un voyage parfois épuisant ou juste pour vous faire plaisir, un ravissant salon d’esthétique, abrité sous un vaste toit de palmes vous accueillera pour un massage relaxant, vivifiant, un soin, une épilation, une remise en beauté….. Un peu plus loin, au détour d’un sentier fleuri, de quelques orchidées, un autre toit de palme. C’est l’endroit privilégié des petits-déjeuners, un espace absolument délicieux où un incongru mais fabuleux lustre de cristal se partage la vedette avec de majestueuses feuilles de palme en bronze. Le moment-bonheur où l’art de vivre prend tout son sens et où l’on aime papoter avec les hôtes, partager ses impressions de la veille, s’échanger de bonnes adresses et savourer les délicieuses gourmandises de la maison. Savoureux pain perdu aux parfums de l’enfance, croissants croustillants, pain tout frais, confitures maison, salades de fruits préparées avec amour et jus pressés minute. Le personnel, à l’image de Béa et Daniel, est adorable et déborde d’attention pour les convives ravis.

Vous l’auriez deviné, j’ai été subjuguée par cette adresse de charme que l’on attendait depuis longtemps à Las Terrenas. Aucune fausse note, une attention de tous les instants, un décor magique sans ostentation, une atmosphère sereine et relaxante, et, cerise sur le gâteau, des prix tout doux. Bref que du bonheur. Merci Béa et Daniel de m’avoir permis de découvrir un si bel endroit. J’espère de tout cœur avoir réussi à partager mon enthousiasme, vous le méritez tant. Encore bravo à vous deux !

Mahona hôtel B&B. 

Calle Italia 3 Las Terrenas (derrière le Don Cesar)
849 651-3078