Coup d’oeil vers le ciel ou….. vous savez quoi…..

 

…. Il y a 21 ans aujourd’hui, pile poil, je quittais définitivement la France, mon Alsace adoptive, ma jolie maison, mon job que j’adorais, ma famille, mes amis…. Je quittais tout ça pour une autre vie que je devinais plus riche et plus heureuse, différente, je quittais tout ça pour les Caraibes…. St Barth, nous voilà, Claude mon mari, Eva mon amour de petite chienne, une ou deux valises, c’est tout….. L’aventure commençait. Et, pas un jour je ne le regrette, j’avais raison.

Mais en fait, je m’égare, je voulais simplement vous dire que depuis tout ce temps, depuis que les tropiques m’ont adoptée comme je les ai adoptés, je n’ai jamais vu de début de période cyclonique aussi calme et câline. Jamais. Et pourtant, Dieu sait que je l’observe le ciel. Trouillarde comme je le suis, il me semble qu’en fixant un vilain phénomène droit dans les yeux, j’ai le pouvoir de l’écarter de mon chemin. Foutaises vous allez me dire, peut-être mais jusqu’à ce jour ça a presque toujours fonctionné…..Or, cette année, j’ai beau scruter les sites spécialisés, écouter avec attention les commentaires des spécialistes, je ne vois rien….. Ni perturbation, ni onde tropicale, ni…. Rien quoi. Même pas les bons gros orages de chaleur de juin et juillet, pas de pluie, tout est sec et bleu et chaud et beau. Piscines et mer et air frôlent les 34 degrés, c’est juste délicieux. Maintenant, est-ce de bon augure, l’avenir nous le dira….. En attendant, profitons de cette période douce. Las Terrenas n’a jamais été si belle, les plages resplendissent et le village est plutôt coquet sans les vilaines pluies qui lui salissent les petons et remplissent ses caniveaux de plastiques et de papiers souillés.

Merci le ciel d’être si bleu, j’ai oublié ce qu’était un nuage….. Petite balade douce et sucré parmi de beaux ou d’insolites paysages.

Las Ballenas, ma plage.

Publicités

Balade de fin d’été…. En vidéo…..

Une fois n’est pas coutume et je vous propose de partir en compagnie de « RepdHome-Fotodrone-Dominica » pour une belle balade le long de quelques-unes de nos plus précieuses plages.

Cette délicieuse escapade est parfaitement réalisée, ne négligeant aucun des spots de prédilection des amoureux de notre belle région. Plages, hôtels de charme, petits restos de plage, tout y est. J’ai passé un superbe moment d’évasion et j’espère que, vous me pardonnerez, cette fois de préférer l’image au mot. Promis, la promenade en vaut la peine.

Merci RepdHome-Fotodrone-Dominica. http://www.repdhome.com

La magie des plages

Inutile de tourner autour du pot, même si l’on apprécie la magie de la rue de Las Terrenas, son ambiance bon enfant, la bonne humeur de ses habitants, la saveur de ses fruits sucrés, ses petits restos et ses bars branchés, sans oublier le confort de son côté européanisé… ce que l’on vient avant tout chercher dans ce petit coin de République Dominicaine, c’est la majestuosité, la beauté et la diversité de ses fabuleuses plages.

Vous êtes tout pâlots après un dur hiver passé dans notre hexagone et vous avez cruellement envie de sable blond et de mer turquoise, de soleil éblouissant et de cocotiers à perte de vue. Et bien, ne cherchez plus, les plus belles plages de Republique Dominicaine, amples, sauvages, désertes, aux eaux chaudes et limpides, aux cocotiers majestueux se penchant vers le sable blond se sont toutes données rendez-vous ici. Elles se partagent la vedette à proximité du village, accessibles à pieds, en quad ou à cheval, après une petite trotte au milieu d’une jungle époustouflante ou encore tellement secrètes que seul un bateau vous y conduira, elles sont multiples et à chaque fois uniques, comme évadées d’une carte postale. Symbole des vacances et du soleil, paradisiaques, au coeur même de Las Terrenas ou à quelques encablures, elles ont pour nom Playa Jackson, Coson, Bonita, Playa Marico (Las Ballenas), Playa Las Terrenas, Punta Popy, Playa La Barbacoa, Playa Moron, Playa El Ermitaño, Playa El Valle ou encore Playa Rincon.
Petites grèves cachées ou larges plages offertes à tous, sable doux et eau turquoise, partons à la découverte de ces plages de rêve.

Aujourd’hui:
Playa Jackson

jacson4
Située entre Coson et El Catey (on la distingue depuis la nouvelle voie rapide) elle ne dévoile ses charmes cachés qu’après un long trajet à pieds sur un petit chemin de sable assez chaotique ou par bateau. Déserte et splendide, c’est la vraie plage de Robinson avec son sable blond son eau calme et limpide et ses milliers de palmiers.

jackson1 jackson2 jackson3 jackson5 Sans titre-1