Bonne année, allez on ose…

Dans quelques heures chez nous, sous un ciel azur et un soleil radieux, il sera temps de dire bye bye à cette année si particulière… Je vous entends déjà dire, les gens, ouf ! c’est pas dommage.

Inutile de s’éterniser sur cette parenthèse longue, pénible et loin d’être enchantée. Il est temps de se tourner vers 2021… pour cette année nouvelle, jolie page à écrire, je vous souhaite de souffler, de savourer chaque instant, de profiter de joies simples, de belles perspectives et d’horizons infinis… de continuer à apprécier mes douces histoires, de rire des mes coups d’gueule et de vous émouvoir devant mes coups d’cœur…

Bonne année les gens, mes amis qui me suivent, de plus en plus nombreux le long de mes balades éphémères, douces ou amères. Je vous aime.

Rien que pour vous, florilège en vrac de quelques images de l’année, car, mais oui, en dépit d’une atmosphère pesante, de jolies images ont fleuri…

Joyeux Noël …

Une fois n’est pas coutume, cette année, j’ai décidé d’adresser tous mes voeux de Joyeux Noël à mes amis les chiens. Les beaux, les moches, les gais, les tristes, les miens, les vôtres. Ceux qui ont plein de poils, les tondus, les frisés, les racés, les snobs, les coquinous, les chiens de coco, les laissés pour compte, les cabossés, les à 3 pattes ou les très distingués, les chouchoutés, ceux que vous aurez bientôt, ceux que vous aimez, ceux que vous avez abandonné……

Vivre avec un chien, deux, neuf….. constitue une expérience exquise. Bien sûr, il y a les maladresses, les maladies, les voyages improbables, impossibles, les nuits gâchées, les matins trop tôt, les centaines de milliards de poils à ramasser, les jolis vêtements déchirés, les canapés souillés et les délicieux souliers croqués…. Mais il y a cet amour incommensurable, cette petite flamme dans les yeux de votre ami à quatre pattes qui ne s’éteint jamais, quoi que vous fassiez, quel que soit votre allure, beau, élégante, laide, malade, il vous aimera toujours avec la même douce force.

Je vous aime mes chiens et à chaque départ, c’est un déchirement. Joyeux Noël Cheyenne, Zoé, Charlie, Tatoo, Leo…. et aussi Eva, Comanche et Paquita, Mina, Domingo, Coca, Capucine et Diego qui m’ont quitté mais qui restent si près de moi, et tous les autres que j’ai pu croiser ou que je ne connais pas, heureux dans leurs gentille famille ou vagabonds de plage, chenapans de la calle… Et joyeux Noël à tous ceux qui partagent du plus profond de leur coeur cette grande passion.