Samedi, au Marché du Paseo, de belles rencontres.

Ceramica Verena. J'aime bien ses jolies cocottes, malheureusement, l'artiste cesse la production de ses jolies céramiques.

Ceramica Verena. J’aime bien ses jolies cocottes, malheureusement, l’artiste cesse la production de ses jolies céramiques.

Devant le succès remporté par le Marché artisanal de Noël, les commerçants du Paseo ont décidé de prolonger l’idée. Belle initiative et, même si ce samedi était un peu plus réduit que d’autres (certains artisans exposaient à Festi’vela Punta Popy), j’y ai fait de belles rencontres.

Parmi celles-ci, un petit clin d’oeil à Marie et à Katia.

Marie

marie1 marie2

Une belle sensibilité se cache sous le dynamisme débordant de cette jolie jeune femme, une « ancienne » de Las Terrenas. Décoratrice talentueuse à ses heures, en semaine, elle s’occupe de la Galerie Née du Paseo et ca lui va comme un gant, le samedi, elle profite de l’opportunité du Marché pour exposer quelques-unes de ses oeuvres, juste en face de la galerie. Le monde de Marie, c’est la mer, les poissons multicolores, les coraux, les fonds marins, une vraie passion d’artiste. Son univers, elle le peint sur des toiles, bien sûr, mais aussi sur des plateaux de bois de caoba, petits ou grands, chics et hyper légers (c’était le bois de prédilection des pêcheurs Tainos pour leurs embarcations rapides et légères) , dans des coloris acidulés ou de subtiles teintes pastel. Les poissons s’animent et nous observent derrière de délicats coraux. Mais au fait, vous la connaissez Marie, c’est elle qui s’est imposée la lourde tâche, il y a quelques mois, de redécorer (en compagnie d’Alfredo) les murs du cimetière. Depuis, les poissons s’y donnent à coeur joie, égayant de leurs couleurs lumineuses ces murs au coeur du village, enfermant de tristes secrets.

Katia

katia2 katia3 katia4

Elle est tombée dedans quand elle était toute jeune, à la naissance de sa fille plus précisément et depuis environ une année, elle y consacre tout son temps, et partage à présent sa passion avec d’autres amoureuses du crochet. En effet, avec beaucoup d’audace, elle vient de lancer sa ligne de vêtements et accessoires sur mesure en tricot : Arawak, tout un programme. Longues jupes fluides, maillots de bains sexy en diable, shorts glamour mais aussi jolis petits chapeaux, boucles d’oreille, il y en a pour tous les goûts et dans tous les coloris . Pour vous en convaincre, allez faire un petit tour sur sa page Facebook Arawak vêtements, vous allez être conquises. Bravo Katia, une initiative audacieuse comme on aimerait à en voir davantage.

paniers

Et puis il y avait aussi William et les étonnantes réalisations en papier mâché de sa maman Christina, des corbeilles, des objets décoratifs, des coupelles très colorées. A l’heure où l’on prône le recyclage, une belle idée pour revisiter nos vieux journaux, boîtes d’œufs ou autres cartons inutilisés .

Et puis, et puis, Marie-Christine, créatrice du Centre Manipura. Une rencontre magique qui m’inspire plus qu’un entrefilet « en aparté » et dont je vous reparlerai très bientôt.

Publicités