Les escapades gourmandes de Domy et Gary…. le Coco Plaza

Elle, c’est Domy. Petite soixantaine, resplendissante, dynamique et…. Gourmande. Après une vie professionnelle très active et plutôt épuisante, elle est venue se reposer à Las Terrenas. Bien sûr elle en est tombée amoureuse et a décidé d’y déposer ses valises…. Elle y a rencontré l’homme de sa vie et en prime un amour de petit bout de chou de chien…. Gary, la prunelle de ses yeux, sa compagne au quotidien qui, ravie, partage avec un bonheur non dissimulé ses escapades gourmandes.

Domy s’est prise d’une passion pour le moins étonnante, originale en tous cas… découvrir à travers les petits déjeuners ou simplement en passant prendre un verre, les différents hôtels et restaurants emblématiques du village. L’envie m’est venue de vous faire partager ses pérégrinations gourmandes, histoire parfois de replonger dans des balades personnelles inoubliables.

« J’adore tester les petits déjeuners. Simplement pour la curiosité et le plaisir de découvrir ou revisiter des lieux touristiques et/ou locaux, des plus simples au plus sophistiqués et d’en savoir un peu plus sur l’offre des hôtels et restaurants, pour les petits déjeuners internationaux ou typiquement dominicains.

Réminiscences de mon dernier métier de client mystère. A la retraite maintenant et contente de l’être, je m’amuse dans un endroit où j’adore vivre, Las Terrenas.

Aujourd’hui l’hôtel Coco Plaza. Cet hôtel, idéalement situé face à la jolie plage de Las Ballenas, juste en face de la station de taxis arbore une architecture pour le moins originale mêlant avec beaucoup de brio classicisme, tropical et déco résolument rustique. A deux pas de la vie nocturne du village, mais au calme, cet établissement aux prix tous doux propose à sa clientèle 20 chambres confortables dont la plupart avec vue mer. Il doit sa réputation, outre son irréprochable propreté, la qualité de son accueil et bien sûr sa situation privilégiée à la qualité de son génial petit déjeuner hyper complet, faisant la part belle aux produits locaux et aux bons fruits frais

Un pur moment de bonheur en compagnie de Gary bien sur. « 

Les escapades gourmandes de Domy et Gary

Elle, c’est Domy. Petite soixantaine, resplendissante, dynamique et…. Gourmande. Après une vie professionnelle très active et plutôt épuisante, elle est venue se reposer à Las Terrenas. Bien sûr elle en est tombée amoureuse et a décidé d’y déposer ses valises…. Elle y a rencontré l’homme de sa vie et en prime un amour de petit bout de chou de chien…. Gary, la prunelle de ses yeux, sa compagne au quotidien qui, ravie, partage avec un bonheur non dissimulé ses escapades gourmandes.

Domy s’est prise d’une passion pour le moins étonnante, originale en tous cas… découvrir à travers les petits déjeuners ou simplement en passant prendre un verre, les différents hôtels et restaurants emblématiques du village. L’envie m’est venue de vous faire partager ses pérégrinations gourmandes, histoire parfois de replonger dans des balades personnelles inoubliables.

Aujourd’hui…

Mahona : tout en douceur et raffinement, l’adresse secrète au charme cosy-câlin.

Et, pour vous rafraîchir la mémoire, une petite balade dans cet endroit unique que j’avais eu le plaisir de vous faire découvrir il y a un peu plus d’une année.

Difficile de vous raconter le charme du Mahona B & B sans vous parler de la merveilleuse histoire de ses nouveaux propriétaires. D’abord, il y a eu Béa qui, succombant à la délicieuse atmosphère des lieux décida d’acheter l’hôtel…. Oui mais, pour cela il fallait régler ses affaires en France et préparer sa venue….Sauf que … Daniel est arrivé  tout droit de l’Ile Maurice avec la violente envie de changer d’air. Conscient lui aussi des indéniables atouts du petit établissement, il n’hésite pas une seconde et en devint propriétaire sur le champ….. Et Béa dans tout ça ? Furieuse, elle saute dans le premier avion, débarque à la porte de l’hôtel, bien décidé à dire ses 4 vérités au goujat lui ayant « volé » son Mahona….. Oui mais, la vie est ainsi faite qu’elle réserve toujours des surprises. Ce fut le coup de foudre instantané entre les deux antagonistes. Et moins d’un mois plus tard, ils étaient mariés et démarraient dans la joie et la bonne humeur le relooking de l’objet de leur convoitise.

Il faut dire que la belle dame n’en est pas à son premier relooking. Architecte d’intérieur de renom, elle s’est spécialisée dans la déco d’hôtel dans le monde entier. Sa vision délicate et son grand professionnalisme ont su insuffler une vie nouvelle à ce lieu au fort potentiel, le métamorphosant  en un petit nid cosy et tendance. Adepte d’un style ethnique chic qui fait la part belle aux matières nobles et aux tons naturels, la créatrice imagine une mise en scène intemporelle, propice au voyage. Elle mélange avec audace des objets aux lignes épurées, contemporains ou chinés dans des brocantes, des lustres de cristal tarabiscotés et de délicates suspensions en biscuits, en verre soufflé ou en jonc naturel…. des pinceaux géants de Thailande, de fabuleux colliers de papous, des antiquités romaines, des chapeaux de paille ou des dollars des sables, du bois précieux, lin, coton, chanvre, osier, peau de bêtes, cuir, corne, jute…

Nichés dans un écrin de verdure, tout autour d’une belle piscine, chacun des 9 bungalows est unique et possède sa propre identité à l’atmosphère câline et relaxante. Difficile de trouver à quelques encablures de la plage et du Village des Pêcheurs, mais parfaitement au calme un établissement d’où se dégagent un tel charme et une telle plénitude.

Afin d’effacer au plus vite les désagréments d’un voyage parfois épuisant ou juste pour vous faire plaisir, un ravissant salon d’esthétique, abrité sous un vaste toit de palmes vous accueillera pour un massage relaxant, vivifiant, un soin, une épilation, une remise en beauté….. Un peu plus loin, au détour d’un sentier fleuri, de quelques orchidées, un autre toit de palme. C’est l’endroit privilégié des petits-déjeuners, un espace absolument délicieux où un incongru mais fabuleux lustre de cristal se partage la vedette avec de majestueuses feuilles de palme en bronze. Le moment-bonheur où l’art de vivre prend tout son sens et où l’on aime papoter avec les hôtes, partager ses impressions de la veille, s’échanger de bonnes adresses et savourer les délicieuses gourmandises de la maison. Savoureux pain perdu aux parfums de l’enfance, croissants croustillants, pain tout frais, confitures maison, salades de fruits préparées avec amour et jus pressés minute. Le personnel, à l’image de Béa et Daniel, est adorable et déborde d’attention pour les convives ravis.

Vous l’auriez deviné, j’ai été subjuguée par cette adresse de charme que l’on attendait depuis longtemps à Las Terrenas. Aucune fausse note, une attention de tous les instants, un décor magique sans ostentation, une atmosphère sereine et relaxante, et, cerise sur le gâteau, des prix tout doux. Bref que du bonheur. Merci Béa et Daniel de m’avoir permis de découvrir un si bel endroit. J’espère de tout cœur avoir réussi à partager mon enthousiasme, vous le méritez tant. Encore bravo à vous deux !

Depuis, la jolie Béa, probablement inspirée par la beauté époustouflante de la nature qui nous entoure s’est découvert un nouveau talent. Avec un goût très sûr et une sensibilité qui lui est propre, elle crée de délicieux bijoux alliant matières précieuses et dons de la nature comme d’exquis coquillages. C’est bau, frais et raffiné. La belle dame nous popose ses petites merveilles et bien d’autres coups d’coeur dans la petite boutique du Mahona.

https://web.facebook.com/mahonaboutiquehotel/videos/531447117429284/

Mais revenons à nos moutons ou plutôt au petit-déjeuner plaisir de Domy qui, pour le coup, avait entraîné dans son escapade gourmande sa gentille maman et ses filles. Après avoir savouré l’un des meilleurs petits déjeuner du village servi dans une vaisselle exquise… confitures maison, fruits gorgés de soleil, croissants croustillants, pain doré, oeufs dans tous leurs états, jus de fruit à foison et surtout, douce signature de la maison un sublimissime pain perdu à tomber par terre… ces dames ont eu le privilège de visiter les si jolies chambres et de faire un petit tour dans la toute nouvelle boutique où elles n’ont pas manqué de craquer de plaisir. Au passage Domy n’a pas manqué de saluer l’accueil absolument divin de Béatrice.

Merci jolie dame pour ces exquises escapades gourmandes.

 

Les escapades gourmandes de Domy et Gary

Elle, c’est Domy. Petite soixantaine, resplendissante, dynamique et…. Gourmande. Après une vie professionnelle très active et plutôt épuisante, elle est venue se reposer à Las Terrenas. Bien sûr elle en est tombée amoureuse et a décidé d’y déposer ses valises…. Elle y a rencontré l’homme de sa vie et en prime un amour de petit bout de chou de chien…. Gary, la prunelle de ses yeux, sa compagne au quotidien qui, ravie, partage avec un bonheur non dissimulé ses escapades gourmandes.

Domy s’est prise d’une passion pour le moins étonnante, originale en tous cas… découvrir à travers les petits déjeuners ou simplement en passant prendre un verre, les différents hôtels et restaurants emblématiques du village. L’envie m’est venue de vous faire partager ses pérégrinations gourmandes, histoire parfois de replonger dans des balades personnelles inoubliables.

L’hôte du jour : l’hôtel Albachiara

Le museau au vent et pleine d’impatience, dans la petite auto de Domy, la jolie Gary est prête pour sa nouvelle escapade gourmande. Aujourd’hui, elle a décidé de pousser la porte du bel hôtel Albachiara pour y tester son petit déjeuner gourmand.

Idéalement situé face à la jolie plage de Poppy, à quelques encablures du village et de ses commerces, l’hôtel Albachiara éclatant de blancheur offre à une clientèle exigeante ses 36 appartements de 1 à 4 chambres délicieusement décorées et aménagées. Adorable kitchenette full équipée, jacuzzi, wifi, vaste terrasse ou petit balcon vue mer, tout a été pensé et étudié pour un confort maximum et des vacances inoubliables face à l’océan.

C’est confortablement installées dans des fauteuils douillets en face du bleu de la mer que nos deux demoiselles ont savouré avec appétit leur petit déjeuner-plaisir. Un buffet copieux et fort appétissant genre brunch, omelette, jambon, fromage, toasts croustillants, croissants, gâteaux moelleux, pain tout frais, fruits gorgés de soleil, douce purée de banane et succulents jus de fruits….

Une façon somme toute fort agréable, de démarrer dans la bonne humeur une nouvelle journée aux Caraibes….

Les escapades gourmandes de Domy et Gary

 

Elle, c’est Domy. Petite soixantaine, resplendissante, dynamique et…. Gourmande. Après une vie professionnelle très active et plutôt épuisante, elle est venue se reposer à Las Terrenas. Bien sûr elle en est tombée amoureuse et a décidé d’y déposer ses valises…. Elle y a rencontré l’homme de sa vie et en prime un amour de petit bout de chou de chien…. Gary, la prunelle de ses yeux, sa compagne au quotidien qui, ravie, partage avec un bonheur non dissimulé ses escapades gourmandes.

Domy s’est prise d’une passion pour le moins étonnante, originale en tous cas… découvrir à travers les petits déjeuners ou simplement en passant prendre un verre, les différents hôtels et restaurants emblématiques du village. L’envie m’est venue de vous faire partager ses pérégrinations gourmandes, histoire parfois de replonger dans des balades personnelles inoubliables.

 

L’hôte du jour:

Le porto, un joyaux à l’état pur.

Et, pour vous rafraîchir la mémoire, une petite balade dans cet endroit unique que j’avais eu le plaisir de vous faire découvrir en février 2017

Quand on a la chance de recevoir la visite d’amis lointains, d’une amie venue de loin, on en profite pour refaire le tour du paysage et redécouvrir des endroits un peu oubliés. Ce fut le cas du sublime Porto, sur la belle plage de Portillo, à quelques mètres de la mer. Avez-vous déjà vu quelque chose d’aussi beau, d’aussi raffiné, d’aussi chic tout en restant terriblement bohème. La déco est juste sensationnelle, tendance indo-africain-asiatico-caraibes, savant mélange de matières nobles et belles et chères et de délicieux cadeaux de la nature, de grandes, somptueuses poteries délicates et de bois flotté, de belles tentures soyeuses et de rideaux de coquillages et de graines. Une armada de petits bateaux colorés a décidé de toiser l’océan tout proche, de le prendre de haut et se pavanent suspendus au superbe plafond. Les coins repos moelleux et cocooning se multiplient à l’infini, le teck réchauffé de jolis coussins joue la vedette à côté d’autres bois exotiques remarquables, de meubles en résine très tendance ou de l’osier naturel. La terrasse, près du beau bateau bleu déguisé en bar splendide est posée sur le sable fin de la magnifique plage ourlant l’océan aux eaux chaudes et cristallines. Par ci, par là, des chaises longues, des parasols, élégant mobilier de plage de bois et de paille invitent à la paresse. Le beau parquet délicatement teinté du resto repose sur des pilotis, les tables sont joliment dressées et, clou de la visite, les toilettes sont à tomber raides….. Nous n’avions prévu que d’y prendre un verre, retenues ailleurs pour le déjeuner. Ce fut un moment très agréable dans un décor absolument divin sans aucune faute de goût. Un vrai régal pour les yeux. Ca y est j’en suis amoureuse. J’adore!!!!!

Et, comme ce jour-là, nous n’avions pas pu déjeuner dans ce superbe endroit, j’y suis retournée hier, avec Mimi et Tatoo. D’abord, je ne vous raconte pas l’angoisse pour sortir Mimi de son triangle magique et quotidien Paseo, XO, Voile Blanche, il a fallu négocier et, le pire, c’est que pour Tatoo, c’est pareil, arrivé au Porto, indifférent aux merveilles qui l’entouraient, monsieur Tatoo faisait la gueule. Oh…. pas pour longtemps! Une petite Caipiroska pour commencer (Ca nous a rappelé Rio et plus précisément Copacabana où, tout le long de la plage, des tas de petits kiosques proposent des caipiroska surgelées… mais oui …..avec vodka et non cachasa….. on en était restés bouches bées….) . Donc, petite caipi, coup d’oeil à la carte! Rien d’extraordinaire, mais des propositions originales et appétissantes. Des pizzas, des pâtes, les éternelles dorades mais aussi des tapas plutôt sympas. Boulettes sauce piquante, dés de poulets et poissons croustillants, anneaux de calamars frits et, pour nous, ce fut jambon serano, juste sublime, et melon frais, sucré à point puis, histoire d’y goûter, tempuras de légumes, courgettes, aubergines, oignons et leur petite sauce délicate. C’était frais, savoureux, copieux, parfait pour un déjeuner tout à fait dépaysant, les pieds dans l’eau dans un endroit magique.

Alors les mauvaises langues, cessez vos commérages, non seulement Le Porto est un endroit d’exception pour son décor extrêmement raffiné dans ses moindres détails, mais la carte, à côté des classiques habituels communs à tous les restos de plages proposent de vrais originalités. Moi, j’ai adoré ce dimanche hors du temps.

Domy et Gary, tout émoustillées par cette première découverte en sont restées bouche bée. Il faut dire que cet endroit a du chien…. heu je voulais dire a de l’allure. En fait, c’est juste sublime, dedans, dehors, au sol, au plafond… même les toilettes sont d’un raffinement extrême. Nos deux demoiselles, confortablement installées dans des coussins moelleux, face à un panorama éblouissant ont apprécié à sa juste valeur la douceur d’un tel moment hors du temps. Domy a savouré son délicieux jus de fruit frais et Gary sa petite tasse d’eau glacée. Les mots leur ont manqués, remplacés par des photos pour le moins éloquentes….. Belle escapade gourmande.

C’est comme quand, c’est comme si….

C’est comme quand on a une rage de dent de tous les diables et qu’on arrache la sale molaire qui nous fait souffrir, c’est comme quand on est dans un avion au milieu du ciel secoué par une série de turbulences bien turbulentes qui nous font remonter le cœur dans la gorge, façon montagnes russes et puis que ça s’arrête tout d’un coup…. C’est comme si, tout petit môme on avait fait une énorme connerie, mais énorme et que … ben non c’était juste un cauchemar….

Et bien là, c’est pareil. Quand on tremble, un peu ou beaucoup en suivant avec angoisse les trajectoires fluctuantes d’un phénomène cyclonique, et que l’on se lève le matin, que le ciel est tout bleu et que, ouf, c’était effectivement une fausse alerte…. on se sent libérés, tellement bien. Les petits tracas du quotidien s’effacent pour laisser toute la place à une belle allégresse.

Voilà, Dorian n’est plus pour nous qu’un souvenir, un vilain petit pavé chagrin ancré dans la saison cyclonique 2019, un phénomène que l’on observe presque, à présent qu’il est loin de nous, avec une certaine tendresse. Sympa quand même de nous avoir contourné. En même temps j’avais croisé les doigts de nous mes 4 patounes pour en arriver là et les miens et ceux de Mimi…. Ca aide.

La saison cyclonique est loin d’être terminée et nous risquons encore de nous angoisser (enfin moi surtout)…. pour rien j’espère. M’en fou mon château de feuilles a fermé ses grands yeux qui regardent le ciel. Il ne les rouvrira que fin novembre quand le temps sera serein pour de vrai, les journées douillettes et que la vie délicieuse poursuivra son cours nonchalant.

Juste un p’tit clin d’oeil, une mise au point….

Ouf, Dorian nous boude, enfin j’espère, les dernières projections l’imaginent plus loin de nos côtes….. Et c’est tant mieux. Quelques gouttes viendront peut-être nous mouiller le bout du nez et une brise rebelle décoiffer notre brushing, pas grave.

Et, contrairement à ce que certains peuvent penser ou se plaisent à penser, loin de moi l’envie de polémiquer, d’effrayer….. Ca m’énerve……C’est quoi cette idée stupide. Si l’on prend la peine de lire mes mots…. d’accord encore faut-il les comprendre….. on se rend vite compte qu’ils n’ont comme seul but que de vous tenir au courant…. Alors c’est sûr, le marché touristique à LT étant ce qu’il est, les restaurateurs montent sur leurs grands chevaux dès que l’on ose effleurer l’idée que peut-être il se trouve que nous sommes en période cyclonique et que peut-être c’est possible que LT soit  sur le passage d’un phénomène bougon…. Mais c’est comme ça les amis, nous sommes tous dans le bain et même si nous n’avons pas d’affaires à faire tourner coûte que coûte, nous avons un toit à préserver et pour  l’avoir vécu à plusieurs reprises en 21 années de Caraibes, promis, il vaut mieux prévenir que guérir. Et c’est pour cette raison que loin d’affoler les badauds, je continuerai d’informer les nombreuses personnes qui me font confiance et qui trouvent peut-être plus simple de se balader entre mes lignes que de se plonger sur un site rébarbatif.

Et ……si je vous gêne….. bah c’est la même……

Et, Dorian ouvre le bal….

 

Après presque trois mois d’un temps estival paradisiaque, sans l’ombre de l’ombre d’une quelconque onde belliqueuse, la saison cyclonique semble reprendre du poil de la bête. Un vilain petit canard grognon déjà baptisé Dorian nous nargue du coin de son vilain museau. Pour l’instant, tempête tropicale, il batifole dans les eaux chaudes de l’Atlantique, s’en donnant à cœur joie, pas franchement pressé de faire la connaissance de nos îles qu’il devrait cependant atteindre mardi aux niveau des Grenadines….

Les pronostics concernant son avenir ne sont que balbutiements. Certains le voient enfler et devenir ouragan au passage de l’arc antillais, d’autres le voient déjà s’affaiblir en toquant les terres. Dorian est attendu en République Dominicaine jeudi. Dépression, ou tempête, ou cyclone, à vrai dire à cette heure-ci nul ne peut le dire…. Mais ce qui est sûr, c’est que nous sommes au cœur du problème, la saison cyclonique est bel et bien en place, le ciel ne peut que se montrer chagrin, mouillé, turbulent, terrifiant….. Une chance, les prévisions sont extrêmement fiables à court terme, deux ou trois jours…. Alors un petit conseil, en cette période incertaine, un coup d’œil sur les sites spécialisés n’est pas une mauvaise idée….. Moi, j’aime bien celui-ci….https://www.nhc.noaa.gov/