Turtle Dive Center change de capitaine mais garde le cap.

Philippe a choisi de quitter le bateau pour s’envoler vers d’autres aventures et, c’est John, un amour de garçon, bien dans sa tête et droit dans ses palmes qui se retrouve, aujourd’hui, aux commandes de ce beau navire. Il faut dire que, signe du destin, il n’avait guère le choix et était inéluctablement prédestiné à « finir » comme patron d’un club de plongée. Imaginez. Des parents fanas de plongée, à la tête d’une association incongrue pour la banlieue parisienne « Les tortues géantes » qui le bercent dès sa naissance dans une atmosphère aquatique. Le bambin dès son plus jeune âge est atteint par le virus de l’eau et à 7 ans à peine, il concrétise son plus grand rêve, plonger dans son élément de prédilection avec une bouteille, comme les grands. C’est dans sa salle de bains, en catimini que l’opération aura lieu, au grand dam de ses parents horrifiés de le découvrir transis de bonheur au milieu de son rêve et de sa baignoire pleine d’eau …. Bon, la punition n’a pas été trop sévère et dès l’âge de 8 ans (âge légal requis en France), il assouvit enfin son rêve et plonge pour de vrai. Il n’arrêtera plus jamais. En parallèle, le bac en poche, il se lance dans des études de biologie marine, tout en vivant de sa passion pendant les vacances scolaires. Ses terrains de jeu, le sud de la France puis la Corse ou encore Ibiza où, tout en bossant il décroche un à un les plus prestigieux diplômes de plongée. Boostée par son amie, biologiste marin comme lui, il répond à une annonce puis ils se rendent tous les deux en Philippines pour étudier le récif corallien abîmé et tenter de trouver une solution. C’est une véritable réussite et, sur place, les interlocuteurs, pêcheurs ou autres acteurs du milieu marin, séduits par le charisme et la pédagogie douce de John l’épaulent. Bien après son départ, ils poursuivent sur sa lancée. Le récif philippin est en bonne voie de guérison.

Puis un jour, le coup de fil inespéré, son père, proche de la retraite et toujours aussi amoureux de la mer lui chuchote à l’oreille qu’il ne serait pas contre l’idée de se lancer avec lui dans une délicieuse aventure en créant une affaire bien à eux. Bingo. Ils partent à la recherche de la belle idée et trouvent Turtle Dive Center. La concrétisation de leur rêve prendra plus d’une année, le temps pour John de passer un ultime et prestigieux diplôme le DJEPS.

Aujourd’hui, papa et maman sont installés à Samana et dirigent un Tour Operator et John a repris la barre de Turtle Dive Center. Très vite, il s’est entouré d’une solide équipe de pros composée des plongeurs  Gaspard (un autre amour de garçon),  Anna et Loreto, et de Peten, capitaine de bateau et son second Gonzallo. Tous certifiés diplômés et ravis de vous faire découvrir les merveilles de notre monde sous-marin. Au programme, baptême de plongée en mer ou piscine, formations, plongée bouteilles ou snorkeling en petit ou plus grand groupe, exploration d’épaves, de grottes, prochainement plongée dans la baie de Samana à la découverte d’un étrange ferry englouti et peuplé de milliers de poissons sans oublier de belles surprises à venir.

En parallèle, John, au sein de son centre de plongée,  perpétue l’initiative de Philippe et Kenzo et leur équipe, repeupler les récifs coralliens. A l’heure actuelle, 10 structures sont en place et 421 pieds de coraux ont été plantés. Structures et BB coraux se portent bien, tout en nécessitant soins constants et surveillance.

Bienvenue John, garde le cap et profite au maximum de la belle opportunité que tu as su saisir.

Et, rien que pour le plaisir, Balade-découverte dans la baie de Samana

« Excursion Plongée dans la baie de Samaná 
L’équipe de Turtle Dive Center organise une sortie plongée dans la baie de Samaná ce jeudi 22 février (7.45-17.30)

. Venez découvrir avec nous, la plongée dans une des plus belles baie du monde !

Nous prévoyons de vous faire découvrir deux sites : « Isla Farola » et « El Ferry ». Isla Farola est un site qui évolue en pente douce, de 50cm à plus de 20m. Il nous permet donc d’effectuer du snorkeling, des initiations à la plongée, ou des explorations pour plongeurs confirmés. Vous pourrez y découvrir une multitude de coraux, gorgones, et poissons, parmi les plus intéressants de l’écosystème Atlantico-Caribéen. 
Le second site (El Ferry), est une épave, qui affleure à la surface, et s’enfonce jusqu’à 12m de profondeur. Cette épave, forte de ses 80 mètres de long, représente un véritable oasis de vie. Son bon état de conservation nous permet de découvrir des escaliers, des coursives très larges et colonisées par le corail, ainsi que les hélices. Nous pouvons y trouver des bancs de centaines de Carangues franches, de Sergents majors, de Chromis bleues, ect… Nous y découvrirons également d’énormes Poissons Porcs-epics, des mérous de belles tailles, des barracudas, ect…

Cette excursion est accessible à tous les plongeurs et snorkeleurs, car les sites choisis nous permettent de ravir toute la famille :). Le bateau sur lequel nous embarquons est un bateau de 28 places, permettant d’être installé très confortablement.

Concernant l’organisation, nous prévoyons le rendez-vous à 7h45 à la boutique (El Paseo de la Costanera – Las Terrenas). Le départ en taxi est prévu à 8h30, pour arriver à la Marina de l’hôtel The Bannister vers 9h30. De 10h00 à 11h00, nous effectuerons notre première immersion. Le temps de nous diriger vers le second site, et d’effectuer un intervalle surface intéressant, nous vous proposons une pause agrémenté de fruits et jus frais. Nous effectuerons notre seconde immersion entre 12h00 et 13h00. Une fois notre seconde expérience subaquatique terminée, nous nous dirigerons vers Cayo Levantado pour partager un repas bien mérité. Cayo Levantado est une île paradisiaque au milieu de la baie, qui mérite d’être visité. Vous disposerez de l’après midi pour profiter de la plage et des atouts de l’iles. Le départ est prévus pour 16h00, arrivée à la marina vers 16h30 pour un retour à Las Terrenas vers 17h30.

Comptez 70$ pour une journée en snorkeling, 90$ pour une initiation à la plongée, et 130$ pour deux plongées (plongeurs certifiés). Que ce soit pour les snorkeleurs, ou les plongeurs, l’excursion comprend le transport en taxi, le transport en catamaran, l’encadrement des activités par un moniteur professionnel en statut actif, le repas à Cayo Levantado, et le sourire de l’équipe au complet.

Venez découvrir les fonds marins avec Turtle Dive Center :). Nous pouvons partager des images, pas la sensation d’y être !

Les bébés coraux se développent harmonieusement

Turtle Dive Center. Paseo de la Costanera . Las Terrenas

Publicités

Un petit geste pour aider Turtle Dive Center à sauver notre barrière de corail et notre faune marine.

Le poissonLion,l'ennemi à abattre....

Le poisson Lion, l’ennemi à abattre….

La dégradation des fonds marins est à son comble et,si personne ne réagit, on court à la catastrophe. Armé de son bâton de pélerin, Philippe, le boss de Turtle Dive Center multiplie les rencontres, notamment avec les pêcheurs, très concernés, et leur explique. Ennemi numéro un le Poisson Lion qui n’a pratiquement aucun prédateur et un appétit féroce qui décime des populations entières de poissons locaux. L’idée: le pêcher au maximum, histoire d’en diminuer le nombre, considérable, et, pourquoi pas le cuisiner. C’est excellent parait-il.

 

Le poisson perroquet.... 1tonne de sable par an...

Le poisson perroquet…. 1 tonne de sable par an… à boycotter de vos assiettes.

Deuxième évidence, cesser de pêcher, cette fois, le poisson perroquet.Ce majestueux poisson aux couleurs vives est un ami de la barrière de corail. Muni d’une imposante et puissante mâchoire tel le bec de l’oiseau auquelle il doit son appellation , il broute à la surface du corail mort pour se nourrir des micro algues qui le recouvrent. Au passage, il grignote une partie de la zone superficielle du corail mort qu’il concasse à l’aide de sa puissante mâchoire. Le corail ainsi broyé est ensuite rejeté sous la forme d’une fine poudre par le poisson perroquet qui contribue activement à la production du sable blanc constitutif des fonds coralliens. Un poisson perroquet adulte produirait 1 tonne de sable par an……. Dingue.

Aujourd’hui, Philippe sollicite votre aide pour éviter la catastrophe. Je vous livre son appel clair et urgent. Sûr que vous n’y serez pas insensible. Un grand merci d’avance.

« Suite à mes postes concernant mon projet, beaucoup mon demandé plus d’informations.

J’ai commencé ce projet il y a plus de 6 ans maintenant, quand je me suis rendu compte de l’état de la barrière de corail en front de mer.

Ce récif, détruit à plus de 80% ne fait plus son travail, pourquoi? ?

Tout simplement car la vie qui gravite autour n’existe plus, plus de poisson perroquet, celui-ci créait plus de 1 tonne de sable par an et par adulte. Je demande donc à tout le monde, de refuser de manger ce poisson, d’autant plus qu’il est porteur de maladie.

Le poisson lion, véritable fléau dans les caraïbes, détruit tout sur son passage car il n’a pas de prédateurs. Il peut manger jusqu’à 2/3 de sa taille par jour, mais surtout peux pondre jusqu’à 1500000000 oeufs par ans, et oui un fléau.

Celui-ci par contre est très bon à manger, n’hésitez pas à en demander.

Alors une fois après avoir pris connaissance de tout ça, on a commencé à communiquer avec les pêcheurs, fait des conférences dans les écoles, les associations, acheté du matériel pour baliser les sites de plongées, afin d’éviter de jeter l’ancre. Nous sommes le seul centre à faire ça sur las terrenas, malgré les remontrances faites aux autres.

Et, nous avons commencé à tuer les poissons lions, surtout avant le mois de mai, car début de la période de reproduction.

Du coup, depuis tout ce temps, nous avons multiplié par plus de 300 le nombre de poissons.

Le petit amène du plus gros, ainsi va la chaîne alimentaire, du coup, nous avons parfois la visite de requin, tortues, raie, etc…

Concernant les coraux, pour repeupler les récifs, il faut commencer à créer un vivier, avec des structures métalliques pour pouvoir introduire ces derniers.

Plus le vivier sera important, plus la progression sera importante.

Nous avons tenté de démarrer ce vivier il y a quelques temps à l’aide d’une association que je pensais être à la hauteur, mais en vain.

Il est vrai que j’avais du coup un peu baissé les bras, sans soutien technique ni financier. Une grosse partie venant des bénéfices du centre de plongée et de quelques bonnes personnes.

Cette année, nous avons été contactés par FUNDEMAR, association qui a les moyens techniques pour mener à bien ce projet.

Nous avons ensemble, la semaine dernière,plongé plus de 3 h 00, pour vérifier si le site préconisé pour accueillir le vivier est propice et fait un inventaire sur les fonds marins.

Tout est positif, suite à tout ça, nous allons créer le premier vivier sous forme de musée.

Des structures en inox représentant des espèces marines où seront implantés les coraux, et à côté de chaque sculpture, un pupitre expliquant, les coraux et le projet.

Si nous récoltons suffisamment de fond grâce à votre générosité, une partie sera mise à l’eau ce mois-ci, très important car août est la périodes de reproduction des coraux et surtout avant le départ de la périodes cyclonique.

La deuxième phase sera planifiée en janvier l’année prochaine.

Voilà, si vous désirez plus de renseignements, n’hésitez pas à venir me voir au centre de plongée, turtle dive center du Paseo

Vous pouvez continuer à déposer vos dons à Fort Knox.

Merci encore pour votre générosité. »

Turtle Divecenter Las Terrenas change d’adresse mais pas de quartier.

 

sans-titre-3sans-titre-1Un tout nouvel espace pour Turtle Divecenter, plus vaste, plus clair, plus cosy, juste à côté de la pharmacie du Paseo. Masques, lunettes,tubas, palmes de toutes les couleurs, combinaisons de plongée, bouées…. ont remplacé les somptueux parfums.sont toujours au rendez-vous. Entièrement consacrée aux sports nautiques, la boutique particulièrement bien achalandée est un régal pour tous aficionados, petits ou grands, pros ou amateurs qui y trouveront à coup sûr leur bonheur.

 

La célèbre marque italienne CRESSI y est à l’honneur. Mignonne et insolite, à côté du matériel de plongée, des bouées, flotteurs, appareils photos, caméras, lycras , maillots de bains, etc….., en partenariat avec mon chouchou Terrena en Plata, une gamme de ravissants bijoux ayant tous un rapport avec la mer.
C’est en 2010 que Philippe,un Lorrain (comme moi!!!!) a ouvert son centre de plongée à Las Terrenas. Le tout premier francais dans ce domaine. Très vite, une préoccupation majeure lui saute aux yeux.

Le poissonLion,l'ennemi à abattre....

Le poissonLion,l’ennemi à abattre….

La dégradation des fonds marins est à son comble et,si personne ne réagit, on court à la catastrophe. Armé de son bâton de pelerin, il multiplie les rencontres, notamment avec les pêcheurs, très concernés, et leur explique. Ennemi numéro un le Poisson Lion qui n’a pratiquement aucun prédateur et un appétit féroce qui décime des populations entières de poissons locaux. L’idée: le pêcher au maximum, histoire d’en diminuer le nombre, considérable, et, pourquoi pas le cuisiner. C’est excellent parait-il. Deuxieme évidence, cesser de pêcher, cette fois, le poisson perroquet.

Le poisson perroquet.... 1tonne de sable par an...

Le poisson perroquet…. 1tonne de sable par an…

Ce majestueux poisson auc couleurs vives est un ami de la barrière de corail. Muni d’une imposante et puissante mâchoire tel le bec de l’oiseau auquelle il doit son appellation , il broute à la surface du corail mort pour se nourrir des micro algues qui le recouvrent. Au passage, il grignote une partie de la zone superficielle du corail mort qu’il concasse à l’aide de sa puissante mâchoire. Le corail ainsi broyé est ensuite rejeté sous la forme d’une fine poudre par le poisson perroquet qui contribue activement à la production du sable blanc constitutif des fonds coralliens. Un poisson perroquet adulte produirait 1 tonne de sable par an……. Dingue.
En quatre ans, Philippe a pu constater une nette amélioration, même si les personnes « au pouvoir » comme les sommités du milieu ambiant ne sont pas toujours au rendez-vous. Et aujourd’hui, il peut enfin proposer à sa clientèle un panorama sous-marin, digne des très beaux sites de plongée, des poissons magnifiques, des coraux en pleine santé, des épaves surprenantes et même des balades dans les « cenotes », incroyables lacs d’eau douce reliés par des tunnels et des grottes magiques. Au programme, poissons perroquets bien sûr, poissons chirurgiens, sergents majors, trompette, majestueux barracudas, raies pastenagre, tortues et même, c’est arrivé, jeu avec des dauphins coquins.

Sans-titre-5  Sans-titre-8
La petite équipe de Turtle Diving est composé de Philippe, 2 instructeurs et 2 capitaines de bateaux. Outre de belles expériences de plongée en apnée (snorkeling), autour de rochers particulièrement riches en faune sous-marine ou sur des épaves, les plus audacieux aimeront les plongées bouteille pour débutants ou plongeurs expérimentés, le tout hyper encadré. Le centre vous propose également des cours de natation en piscine pour enfants ou adultes et la sacro-sainte formation de moniteur de plongée sanctionnée par des diplômes ADIP, SNSI ou SSI, valables dans le monde entier.
Encore un petit détail, ici, histoire de partager la passion de la mer avec le plus grand nombre, on parle 4 langues, francais, espagnol, anglais et allemand. Rien que du bonheur. Et….. afin d’être certain de proposer à ses clients un spectacle digne de lui, Philippe n’hésite pas à annuler et reporter une plongée, quelle qu’elle soit si le temps ne s’y prête pas. Allez, on ne boude pas, c’est juste pour que votre plaisir soit intense.

Et, pour vous mettre l’eau à la bouche, une petite balade au pays du bonheur…..