Turtle Dive Center change de capitaine mais garde le cap.

Philippe a choisi de quitter le bateau pour s’envoler vers d’autres aventures et, c’est John, un amour de garçon, bien dans sa tête et droit dans ses palmes qui se retrouve, aujourd’hui, aux commandes de ce beau navire. Il faut dire que, signe du destin, il n’avait guère le choix et était inéluctablement prédestiné à « finir » comme patron d’un club de plongée. Imaginez. Des parents fanas de plongée, à la tête d’une association incongrue pour la banlieue parisienne « Les tortues géantes » qui le bercent dès sa naissance dans une atmosphère aquatique. Le bambin dès son plus jeune âge est atteint par le virus de l’eau et à 7 ans à peine, il concrétise son plus grand rêve, plonger dans son élément de prédilection avec une bouteille, comme les grands. C’est dans sa salle de bains, en catimini que l’opération aura lieu, au grand dam de ses parents horrifiés de le découvrir transis de bonheur au milieu de son rêve et de sa baignoire pleine d’eau …. Bon, la punition n’a pas été trop sévère et dès l’âge de 8 ans (âge légal requis en France), il assouvit enfin son rêve et plonge pour de vrai. Il n’arrêtera plus jamais. En parallèle, le bac en poche, il se lance dans des études de biologie marine, tout en vivant de sa passion pendant les vacances scolaires. Ses terrains de jeu, le sud de la France puis la Corse ou encore Ibiza où, tout en bossant il décroche un à un les plus prestigieux diplômes de plongée. Boostée par son amie, biologiste marin comme lui, il répond à une annonce puis ils se rendent tous les deux en Philippines pour étudier le récif corallien abîmé et tenter de trouver une solution. C’est une véritable réussite et, sur place, les interlocuteurs, pêcheurs ou autres acteurs du milieu marin, séduits par le charisme et la pédagogie douce de John l’épaulent. Bien après son départ, ils poursuivent sur sa lancée. Le récif philippin est en bonne voie de guérison.

Puis un jour, le coup de fil inespéré, son père, proche de la retraite et toujours aussi amoureux de la mer lui chuchote à l’oreille qu’il ne serait pas contre l’idée de se lancer avec lui dans une délicieuse aventure en créant une affaire bien à eux. Bingo. Ils partent à la recherche de la belle idée et trouvent Turtle Dive Center. La concrétisation de leur rêve prendra plus d’une année, le temps pour John de passer un ultime et prestigieux diplôme le DJEPS.

Aujourd’hui, papa et maman sont installés à Samana et dirigent un Tour Operator et John a repris la barre de Turtle Dive Center. Très vite, il s’est entouré d’une solide équipe de pros composée des plongeurs  Gaspard (un autre amour de garçon),  Anna et Loreto, et de Peten, capitaine de bateau et son second Gonzallo. Tous certifiés diplômés et ravis de vous faire découvrir les merveilles de notre monde sous-marin. Au programme, baptême de plongée en mer ou piscine, formations, plongée bouteilles ou snorkeling en petit ou plus grand groupe, exploration d’épaves, de grottes, prochainement plongée dans la baie de Samana à la découverte d’un étrange ferry englouti et peuplé de milliers de poissons sans oublier de belles surprises à venir.

En parallèle, John, au sein de son centre de plongée,  perpétue l’initiative de Philippe et Kenzo et leur équipe, repeupler les récifs coralliens. A l’heure actuelle, 10 structures sont en place et 421 pieds de coraux ont été plantés. Structures et BB coraux se portent bien, tout en nécessitant soins constants et surveillance.

Bienvenue John, garde le cap et profite au maximum de la belle opportunité que tu as su saisir.

Les bébés coraux se développent harmonieusement

Turtle Dive Center. Paseo de la Costanera . Las Terrenas

Publicités