A quelques heures de l’an prochain….

2017 s’apprête à tirer sa révérence. Année mi-figue mi-raisin, elle aura compté son lot de catastrophes, de déboires, de départs mais aussi de joie. Nous n’oublierons plus que chaque année, quand septembre pointe le bout de son nez, la plus grande vigilance est requise. Irma et Maria, deux garces bien désagréables ont remis les pendules à l’heure, nous sommes en terrain « miné » et, si, bien sûr elles ont été clémentes avec nous, le désastre est possible….. Du coup, la mer, a grignoté du terrain et les belles plages de Popy ne sont presque plus qu’un agréable souvenir….. Des amis nous ont quitté, je ne pense pas qu’à Johnny, mais surtout à Charly, ce si gentil monsieur, amoureux de Tatoo et de la pétanque. Paquita a rejoint Comanche au paradis des chiens gentils…. Une étoile nous est née. Anne Satin, auteur compositeur et interprète nous a réservé la primeur de sa passion qu’elle espère bien un jour ou l’autre transformer en nouvelle vie. Bisous Anne. Et, pour chacun de nous, à son niveau, 2017 aura été source de joie et de tristesse. 2018 arrive à grands pas, tout autour de ma maison, les « Dominicains de la capitale » sont arrivés à grand renfort de musique à fond, de cris et de pétards….. Les touristes ont envahi rues, plages, boutiques et restos pour le plus grand bonheur des acteurs du tourisme. Chez mon fils, en Australie, c’est déjà l’année prochaine et je lui envoie des milliers de baisers.

Pour le plaisir, une petite sélection des plus belles images de 2017, témoins fidèles de l’atmosphère, parfois décalée mais toujours bon enfant de notre paradis tropical.

Bonne année à tous,que 2018 vous soit douce.

 

Publicités

Mon petit doigt m’a dit….

Après les douloureux événements cycloniques, Irma puis Maria, sans oublier les douloureux événements  » entre cycloniques  » nommés…. on ne sait trop comment, Las Terrenas se révèle dans toute sa splendeur, plus belle que jamais. La sublime végétation bousculée par ces périodes chahutées n’a jamais été si luxuriante. Un mois d’octobre particulièrement ensoleillé puis un début novembre plus bougon et humide, autant de facteurs propices au développement extraordinaires de nos arbres, de nos fleurs, de nos fruits. Dans le village, le maire a abandonné son idée saugrenue de détruire échoppes et marchands ambulants (https://dorislasterrenas.com/2017/05/23/la-magie-des-rue-cetait-avant/). Mais quelle mouche l’avait donc piqué ! Les petites cahutes de bric et de broc sont belles et bien là pour notre plus grand bonheur, leurs étals débordant de fruits sucrés et de légumes gorgés de soleil. Les « calles » fraichement refaites sont toutes pimpantes et, délicat bijou, au milieu de la calle principale, la belle boutique de Jordy, le  Taller de los Flores figure à elle seule le miracle de Noel. De fabuleuses fleurs fraîches, des compositions soyeuses, des tas de bibelots et d’objets de déco plus ravissants les uns que les autres, à poser, à suspendre, qui scintillent, qui étonnent, qui tintinnabulent…. J’adore.

La plage de Poppy a mal vécu l’histoire. En fait elle a disparu et la mer vient pratiquement lécher la route un peu cabossée. Adieu les petits kiosques mignons sur la plage, c’est le côté triste de cette douloureuse période. Mais, rassurez-vous, Sandro, les 3 Caravelles ou Alegria Café entre autres, restent à votre service et déploient toutes leur créativité, jour après jour, pour vous concocter avec beaucoup d’amour et de talent vos petits plats préférés. Las Ballenas a tenu bon et la plage est toujours aussi belle, les petits restos sont toujours là, La Voile Blanche s’apprête à un grand nettoyage d’avant Noel et nous a promis de rouvrir sa cuisine très bientôt. L’Eden est en pleine forme, beau et convivial tout comme la Ola et sa jolie Christine toujours souriante sans oublier Marc et Valérie du Thalassa aux petits soins de leurs clients et amis.

Mon petit doigt m’a dit que cette saison de Noel allait être rayonnante. D’ailleurs il suffit de regarder les réservations d’hôtels pour s’en rendre compte…. Beaucoup sont déjà bookés. Petit à petit, le sourire revient sur les visages crispés des acteurs du tourisme. Les restaurateurs font chauffer leurs fourneaux et leurs méninges, les boutiques commencent à s’habiller couleur « fêtes », et tout bientôt la jolie Terrenas en plata du Paseo, la ravissante bijouterie de Babette et Jean-Paul nous offrira son fabuleux décor de Noel, il lui va si bien. Lindo s’apprête à recevoir son container magique bourré de bonnes choses de « chez nous », des huîtres, du foie gras, du champagne, des noix et des mandarines et j’en passe et des meilleurs…. Les conchos sont fin prêts à vous transporter vers vos plages favorites ou vos restos chouchous. Cette année, pour que vous les reconnaissiez sans peine, ils arborent un irrésistible petit gilet tout vert et un collier avec leur numéro autour du cou….. Et, cerise sur le gâteau, plein d’avion arrivent directement à El Catey. Renseignez-vous vite, c’est la compagnie XL Airways qui assurent ces vols.

J’aime bien cette période un brin euphorique, et même si la neige nous fait défaut et que nos sapins ressemblent souvent à des cocotiers, la magie de Noel nous enveloppe nous aussi, le soleil et la mer en prime. Merci la vie.