La Fondation Aldeaz de Paz se penche sur nos fonds marins…

Créée dans les années 1990 par Manfred Monnighof, activiste social visionnaire allemand, la Fondation Aldeaz de Paz s’est fixée comme but initial de promouvoir une ‘’culture de la paix’’. Installée au Venezuela puis à Samana depuis 2015, ses projets se sont diversifiés, s’attachant entre autres à améliorer la qualité de vie des communautés en s’adressant notamment aux jeunes.

Mais, parmi les ambitions de cette fondation multi-fonctionnelle, la Conservation Marine occupe une place prépondérante. C’est donc dans le cadre de ce projet que s’est créé le Réseau Communautaire de Restauration et Protection Marine de Las Terrenas ayant pour but de coordonner des actions communes par l’échange de connaissances, d’expériences et de ressources (économiques, physique, personnel, social) et générer des alternatives innovantes pour atteindre un objectif commun. L’existence d’un soutien communautaire est considérée comme bénéfique afin de compléter les activités de restauration, protection et sensibilisation des récifs coralliens. Ainsi, chacun, particulier ou institutions peut collaborer à l’exécution du plan de travail du réseau en fonction de la nature de son entreprise, organisation, association ou raison personnelle.  La fondation s’est lancée également dans la formation et certification de nouveaux plongeurs écologistes, aptes à contribuer habilement à la protection du milieu marin ainsi que dans un vaste programme d’éducation sur les récifs coralliens.

L’idée majeure : développer le jardin de corail représentatif proche de la côte de Las Terrenas.

Créée en 2016 à l’initiative du centre de plongée Turtle dive center, la nurserie de corail à Islas Ballenas se développe sous la supervision de la Fondation dominicaine Corales Las Terrenas. Son but premier est la conservation d’un corail nommé Acropora cervicornis qui est aujourd’hui en liste rouge car on estime avoir perdu près de 90% de sa population dans le monde. Les raisons sont multiples : contamination des eaux, hausse de la température des océans, surpêche qui dérègle l’écologie des récifs coralliens, et de manière général le changement climatique. La Fondation Corales Las Terrenas s’est donc mobilisée avec des partenaires pour créer des structures qu’ils ont émergées sur Islas Ballenas, à 10m de fond, où ils ont transplanté des fragments de ce corail. On compte aujourd’hui plus de 600 fragments sur ces structures. Mais, ces fragments sont encore fragiles et la présence indispensable du poisson perroquet, qui naturellement mange les algues poussant sur les coraux, disparait. Aussi, cette nurserie implique une stratégie active. Chaque semaine, avec l’aide indispensable du club de plongée Turtle Dive Center, sont organisées des sorties en mer pour réaliser des plongées de nettoyage des coraux et ainsi éliminer les algues qui les envahissent et les étouffent.

Aujourd’hui la Fondation Aldeas de Paz travaille activement avec la Fondation Corales Las Terrenas afin de promouvoir et développer ce projet, en faire un projet de restauration des plus efficaces et multiplier les futures implantations de ces coraux sur les récifs naturels et re-créer ainsi des récifs coralliens sains à Las Terrenas.

Envie d’en savoir plus, désir de s’impliquer dans ce vaste et beau projet, n’hésitez pas à contacter

Marie Boj

Coordinadora del Programa de Conservación Marina – Fundación Aldeas de Paz

+1 (809) 860-0852

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.