Terrenas en plata : Exquise escapade au pays du beau…..

J’adore une fois de temps en temps oublier tout, pousser la porte de cette fascinante boutique et plonger dans l’univers exquis de ces délicieux bijoux qui se disputent la vedette derrière les vitrines. Parfois c’est Jean-Paul ou Babette (les boss) qui m’accompagnent dans mon escapade. Aujourd’hui, c’est Eric et Brigitte, deux passionnés, raides dingues de leur job. Il faut dire que ce ne doit pas être désagréable de côtoyer ainsi toute la journée des trésors de beauté. C’est simple, ici, on ne sait plus où donner de la tête. Tout est beau, absolument tout.

Petit tour de piste parmi les innombrables collections, plus étonnantes et sublimes les unes que les autres.

Totem

Créateurs d’émotions, les bijoux sont parfois encore plus que ça. C’est le cas des belles et étonnantes pièces de la collection Totem. Non seulement les bracelets, boucles d’oreilles, colliers sont époustouflants de délicatesse, originalité, somptuosité, mais, à l’initiative de leurs créateurs, deux jeunes anglais, à chaque pièce achetée, 10% sont reversés à l’association qu’ils ont créée dans le but d’aider les enfants défavorisés du Guatemala et notamment d’y construire des écoles. Pièces uniques et remarquable, les subtils ou extravagants bijoux, de plumes, de perles, tendance indien chic…. sont fabriqués à la main au Guatemala. Une vraie belle découverte.

Hipanema

Nés de la rencontre coup d’foudre de deux parisiennes à Rio, les bracelets Hipanema, glamour et bohême font craquer toutes les fashionistas qui adorent accumuler les gris-gris à leurs poignets. Cette saison, ils ne sont pas venus seuls et c’est avec plaisir que nous découvrons la nouvelle ligne de paniers, chapeaux, pareos, ethnique et colorée fortement marquée de l’ADN de leurs aînés.

Nature

Véritable invite aux voyages imaginaires, les bijoux Nature portent en eux une forte émotion. Chaque modèle est unique, sage ou terriblement audacieux, ils marient à l’infini le cuir au corail à la belle nacre, les perles au jean, la plume à l’argent. Diversité et éloquence des matières naturelles, c’est la source du concept de cette très belle ligne de bijoux qui se posent comme de délicats accents de mode sur la peau.

Lady Gum

Après avoir vécu 10 ans dans les îles, là où le soleil brûle, lassée de devoir enlever ses bijoux pour se baigner ou quand les températures sont trop fortes, la jolie bretonne trouve une nouvelle matière naturelle pour créer des bijoux uniques : la gomme de silicone. Elle ne craint ni l’eau, ni la chaleur et posée sur votre peau caressée par le soleil, elle imprimera, comme par magie, l’empreinte d’un délicieux tatoo.

Gas

Chics et intemporels, les bijoux Gas dont le tout premier chapitre s’écrit à la fin des années 1960, sont intimement liés à la success-story d’une famille qui perpétue la tradition et travaille main dans la main sous le soleil généreux du sud de la France. L’atelier, composé de 65 artisans regroupe des émailleurs, des maquettistes, des colleuses ou encore des soudeurs, des polisseurs ou des graveurs triés sur le volet. De leurs mains expertes naissent boucles d’oreilles, bracelets, colliers, broches, bagues et montres conjuguant avec beaucoup de raffinement modernité, art et finesse, proches de la haute joaillerie française.

Et puis il y aussi les délicieuses et incontournables bagues Canyon qui marient l’argent aux pierres précieuses ou semi-précieuses comme le rubis, le jade, le lapis lazuli. Il y a les créations originales Satellite, singulières et intemporelles à l’instar des femmes inspirant les jeunes créateurs qui, proches de la haute couture aiment les pierres fines, les perles mais aussi la soie, la broderie, les plumes et surtout l’exubérance et les associations audacieuses. Plus proche de nous, il y a Patrick, un jeune français vivant à Santo Domingo, tombé en amour pour le Larimar qu’il habille d’argent dans de superbes créations semblables à de mini sculptures précieuses.

Et puis il y a toutes ces petites  merveilles, pendentifs, breloques, tongs, étoiles de mer, dauphins ou dollar des sables…, ces délicats bijoux en larimar, ambre, corail, perle… en argent, en cuir…. choisis un par un par les maîtres des lieux. Il y a surtout une ambiance cocooning dans un décor raffiné et un choix surprenant de pièces uniques, souvent terriblement audacieuses sélectionnées par Babette et Jean-Paul lors de leurs périples à la recherche du beau.

Terrenas en plata . Paseo de la Costarena. Las Terrenas.

Publicités

Panam…. à la conquête de l’authenticité.

Synopsis, le tout début et même avant

Alice et Baptiste, jeunes parisiens dynamiques et bien dans leurs baskets, amoureux de leur ville, de leur pays, de leurs jobs mais, quand même, avides de découvrir autre chose. Des voyages, des rencontres et le déclic. Ce sera Las Terrenas. Ils réfléchissent vite et bien ces deux-là, Alice, depuis toujours, allez savoir pourquoi se passionne pour la fabrication du pain…. Et bien allons-y, ce sera Las Terrenas et la création d’une boulangerie : « Panam ».

L’équipe

Panam fait partie du paysage de Las Terrenas depuis quelques mois déjà et une équipe jeune et soudée, composée uniquement de pros triés sur le volet, français et dominicains met chaque jour tout son cœur à l’ouvrage pour nous régaler de pains, viennoiseries, pâtisseries proches de la perfection. Ils sont quinze en tout. Parmi eux, au hasard, Théo, Sandy, Arnault, Alexandro mais aussi Gianesi ou Clément, 19 ans, maestro de la viennoiserie… Ils ne ménagent pas leur peine et leurs heures pour honorer, jour et nuit, un carnet de commande bien rempli et, depuis quelques jours, satisfaire une clientèle exigeante se pressant dès potron-minet à la porte de leur nouvel espace de la Place Coloniale de Las Terrenas. Alice et Baptiste ne sont pas peu fiers de leur staff hétéroclite. C’est grâce à ces collaborateurs hors pair, à leur professionnalisme et à leur dévouement qu’ils ont réussi le pari fou d’importer au bout du monde cet Art de  Vivre à la Française, ce goût du bon sans concession et de hisser haut les couleurs de leur pays. Et pourtant, ce n’est pas tous les jours facile. Dénicher les bons produits, les travailler dans des conditions optimales sous nos climats, un challenge quotidien. Ils ont choisi l’excellence et s’y tiennent, farine et levain de toute première qualité, noix et fruits secs d’exception pour leurs petits pains fantaisie, beurre de tourage rare, indispensable au croustillant de leurs succulents croissants. Le cacao dominicain qui rend leurs petits pains aux chocolats ou leurs macarons si exceptionnels est l’un des meilleurs du monde, prisé par les plus grands chocolatiers belges et français. Et tout est à l’avenant.

Les produits

Dans les vitrines, les chaussons aux pommes aussi replets que gourmands jouent la vedette à côté des croustillants croissants au beurre, des délicieux petits pains au chocolat, des muffins moelleux, des brownies fondants,  des petits cannelés si tentants, des chouquettes. Sans oublier les inimitables palmiers bien feuilletés et, mais oui, les incroyables macarons. Les spécialités changent chaque jour selon la demande ou l’envie des pâtissiers. Le pain n’est pas en reste. Baguettes, batards, ficelles, miches, petits pains fantaisie, pain complet, au seigle… mais aussi gros pains traditions à la coupe, craquants dehors, moelleux dedans et dorés à souhait.

Le lieu

Ils ont choisi de s’installer dans un endroit coup d’cœur, convivial et pratique, la place Coloniale, à côté du bateau. Un vaste espace épuré et lumineux réchauffé par de très beaux et sobres meubles en bois, une terrasse accueillante et bien aérée, tout pour séduire une clientèle mixte qui a tôt fait d’adopter ce point gourmandise comme point de rendez-vous  incontournable. On y vient tôt ou moins tôt le matin pour un petit-déjeuner gourmet ou à l’heure du déjeuner pour une pause snack-détente, au menu, crêpes, omelettes, sandwichs, croque-monsieur, gourmandises salées ou encore au milieu de l’après-midi, au retour de la plage, histoire de profiter un moment encore d’une petite douceur délicate.Ou bien juste pour acheter son pain quotidien….

Le pain, c’est une signature, un manifeste, un geste d’auteur. L’artisan y met bien plus que de la farine, de l’eau, du sel et du levain, il en fait un produit noble, essentiel. Paradis des becs sucrés, Panam est aussi le rendez-vous des inconditionnels de ce bon pain qui, peu à peu retrouve une place de choix dans l’alimentation.

Bienvenu dans votre nouveau décor, il se chuchote qu’il vous va à ravir.

Havre  de paix au milieu du village, la Boulangerie Jean nous raconte sa petite histoire…..

 

Mais qui vois-je en arrivant….. Mais oui, c’est bien Ghislaine du XO et son sourire légendaire. Non, non elle ne s’est pas trompée d’adresse et n’a pas non plus rompu avec Thierry… pas de chance les mauvaises langues ! Elle est juste venue donner un coup de main à ses copains de toujours Christine et GG, les heureux parents de ce nouveau BB. Il faut dire que ceux-là se connaissent depuis longtemps, ils viennent du même endroit, un petit village perdu dans le midi pyrénéen et, depuis 10 ans, alors que Ghislaine et Thierry ont allègrement franchi le pas et se sont installés à LT, Christine et son mari y passent régulièrement leurs vacances. Les enfants ont grandi et, depuis quelques temps, ils songeaient sérieusement à se délester de leurs racines pour venir vivre et travailler dans notre village. Voilà chose faite, abandonnant grands enfants et petit-enfant, après avoir vendu bijouterie pour Christine et boulangerie pour GG, ils ont mis la jolie Fifi, leur golden retriever dans la valise et ont débarqué à Las Terrenas. Tout naturellement, c’est parce qu’elle appréciait ce lieu et que, maline, elle en avait évalué son potentiel caché que Christine s’est intéressée à ce vaste espace au milieu de la plaza Rosada, devant le Lindo. Il faut dire qu’elle bouge bien cette place, à côté du supermarché, Bruno « le coiffeur des stars » (je l’adore)  en est une des locomotives, tout comme le nouveau centre d’esthétique très prisé attenant à son salon, la couturière brésilienne à l’excellente réputation, la banque, le centre d’envoi de courrier, la pharmacie, sans oublier le bazar enchanté de Katia et son délicieux fouilli…. et toutes ces agences immobilières qui s’y pressent de plus en plus nombreuses. Peu à peu, la place longtemps boudée est devenue un des lieux incontournables de LT.

Après un gros dépoussiérage et un relooking extrême, l’espace de Christine, au milieu de tout ce beau monde,  est devenu convivial, cosy, clair, ouvert sur l’extérieur, aéré. De jolis meubles confortables de bois blond couverts de coussins moelleux accueillent au centre du village, mais dans un calme absolu une clientèle variée, curieuse et gourmande. GG était boulanger dans on autre vie ainsi que son papa Jean. La Boulangerie Jean est née. De subtils pains différents, croustillants, natures, aux graines, complets…. des croissants succulents, de bons gâteaux maison, des clafoutis généreux, savoureux et moelleux, mais aussi pour les petits creux gourmands des quiches, des tartes salées, pleins de sandwichs variés des croque-monsieur ou des petites salades mélangées. Les petits-dej. à partir de 7 h font l’unanimité et tout au long de la journée, jusqu’à 7 h le soir, les gourmets malins trouvent ici de quoi assouvir leur petite faim, siroter un petit verre ou déguster un bon café. Christine, GG, Judith (ancien pilier du kiosque de Sandro à Poppy) et Bérénice sont aux petits soins de leur clientèle qu’ils chouchoutent avec beaucoup de passion et d’amour.

J’ai adoré ce petit intermède, rencontré des gens charmants qui parlent à leur chien (et ça çà ne trompe pas) et découvert un endroit fort sympa.

Suplinorte, la caverne d’Ali Baba des gourmets malins

Sans titre-2

Bientôt 4 années que cette petite boutique qui, à priori, ne paye pas de mine, s’est installée Calle Carmen (avant le pont « d’Abundio »). Histoire de ne pas mourir idiote, il m’est venu l’idée d’en pousser la porte. Et bien, figurez-vous que la petite boutique qui ne paye pas de mine est un véritable paradis pour les gourmets. Claudio, le maître des lieux, et Morena son épouse, tous deux italiens, résidents et fiers de l’être depuis plus de 8 ans, ont eu l’idée géniale d’inventer une nouvelle activité à Las Terrenas. Et quelle activité ! Un local tout blanc, bien clean, quelques congélateurs fiables, une grande et belle chambre froide (5 degré, gla-gla, je l’ai testée), une planta au cas où, un camion frigorifique avec un chauffeur expérimenté, un jeune boucher talentueux et une nounou pour petit BB. Claudio et sa petite équipe bien soudée a réussi un pari fou. Depuis bientôt 4 ans, à force de persévérance, de sérieux et de don de soi, il fournit  en viande succulente, en poisson et en crustacés surgelés, en fromage frais et en charcuterie d’exception la majorité des restos de renoms de Las Terrenas et des alentours. Grâce à son camion frigorifique, sans complexe et en toute sécurité, il approvisionne les grands établissements de la côte nord, Puerto Plata et même Santiago.

Pas simple son activité, d’abord il a fallu les autorisations, puis les adresses en Europe, aux Etats Unis, en Amérique du Sud. Il a fallu dénicher les intermédiaires fiables, pas moins de 30 en ce qui le concerne, et oui, un pour pratiquement chaque produit, c’est comme ça en Rep. Dom. Et puis, il y a les contrôles réguliers des inspecteurs qui passent pour s’assurer de l’hygiène et du respect de la chaîne du froid. Claudio, ancien restaurateur, hyper scrupuleux, propose aux professionnels, restaurateurs, boutiques haut de gamme et supermarchés des produits essentiellement surgelés (mais pas que), de qualité supérieure, en provenance d’Europe, des Etats Unis et même d’Uruguay. L’incomparable Angus, filet, faux filet, entrecôte, côte que vous savourez dans les top-restos de LT provient de sa petite boutique, (importé des Etats-Unis ou d’Uruguay) et son succulent saumon frais ou fumé nous arrive tout droit des pays scandinaves. On trouve aussi dans sa caverne d’Ali Baba tirée à quatre épingles des coquillages rares comme les couteaux, des moules entières, des scampis, des ribs exceptionnels, des magrets de canard, des lobes de foie gras entiers…… Côté produits frais, sagement alignés dans la proprette chambre froide à 5 degrés, les fromages, comme le vrai gruyère suisse, l’Ementhal , le gorgonzola, l’Edam, la véritable mozzarella ou la feta, jouent la vedette à côté des somptueux jambons serano de qualité supérieure, ou les chorizos en direct d’Espagne. Produits exclusifs frôlant l’excellence.

Pour répondre à une demande pressante, Suplinorte ouvre aussi ses portes aux particuliers. Grâce à la présence d’un jeune boucher talentueux, la viande est découpée sur place sur mesure, selon les désirs des clients, pros ou non. Un petit plus attachant, tous les restes de viande, après découpe, sont proposés à différentes associations, pour nourrir les chiens des rues notamment.

Encore une belle rencontre, enrichissante, merci Claudio et Morena pour votre courage, votre professionnalisme et votre gentillesse.

Suplinorte. 829 558 5087 . Calle Carmen . Las Terrenas.

 

Quand les grandes marques de la Beauté se donnent rendez-vous à Las Terrenas….

IMG_3048

Il y a presque un an que ce superbe centre d’esthétique a vu le jour Calle Carmen, tout près du resto Al Pasito. Chic, raffiné et très complet, il propose à une clientèle exigeante un service très pro grâce à l’excellence d’un personnel hautement qualifié et des produits exclusifs comme la marque super star OPI pour les ongles, Guinot pour les soins du visage, Maybelline et L’Oréal pour les produits de beauté.

C’est Christophe qui a pensé, dessiné et réalisé ce bel écrin, vaste espace lumineux, convivial et confortable où Valerin, sa jolie épouse, et ses 3 collaboratrices triées sur le volet, évoluent avec beaucoup de grâce et de brio.

IMG_2873 (1)IMG_2854

Côté Bar à Ongles OPI (OPI Nail Bar), l’atmosphère est clean et épurée, des teintes douces dans un beau camaieu de beige, de la pierre coraline, un superbe parquet de bois, des meubles confortables aux lignes sobres et modernes. Une invitation à la détente où l’on a juste envie de se laisser aller, de se relaxer. Une grande diversité de soins des mains et des ongles vous est proposée au bar. Et, parce que les ongles sont devenus de véritables accessoires de mode, au même titre qu’un itbag,  vous n’aurez que l’embarras du choix parmi une multitude de teintes sobres ou « flashy» pour les colorer et booster leur éclat. Un autre grand moment de détente et autre point fort du Bar à ongles OPI : le soin des pieds. Confortablement lové dans un fauteuil moelleux, offrez-vous un moment rien qu’à vous et laissez-vous chouchouter des orteils aux chevilles, en passant par la plante des pieds, les coussinets, le talon et même le mollet. Un massage zen, tout en douceur divinement relaxant.

Le soin du visage est le domaine privilégié de la jolie Valerin. Esthéticienne diplômée, elle retire de sa formation à l’institut Guinot un savoir-faire sans faille qui fait d’elle une technicienne reconnue sur la place. Dans son petit espace très cocooning, avec beaucoup de douceur et grâce à des produits de très haute qualité, elle soigne, adoucit, embellit, repulpe votre peau, redonnant, comme par magie éclat, tonus et beauté à votre visage. Et, si vous optiez pour un regard de biche. Spécialité de la maison, une nouvelle méthode fabuleuse permet aux cils d’obtenir une apparence plus épaisse, plus dense, plus longue grâce à l’application de cils synthétiques individuels directement posés sur vos cils naturels. C’est magique.

Pour une relaxation totale, rien de tel qu’un délicieux massage. Effectué par une vraie professionnelle, dans un bel endroit apaisant, il s’illustre comme une véritable source de détente en enlevant les nœuds musculaires et, en optimisant la circulation sanguine et lymphatique, il élimine stress et anxiété.

IMG_2901 (1)

Enfin, Christophe et Valerin, non contents de vous choyer et de vous rendre plus belle ont eu la merveilleuse idée de créer une vraie boutique de produits de maquillage et de soins. En rayon uniquement des marques de qualité comme L’Oréal et Maybelline. Plus besoin de solliciter les copines pour ramener de France l’indispensable BB Crème, l’éponge rigolote pour bien l’appliquer, le dernier mascara de folie, les crayons soyeux, le fard à paupière de star ou le rouge à lèvres qui va bien. Un petit corner est même à disposition pour tester les produits. Côté soin, Guinot à nouveau et ses produits phare adaptés à notre climat, sans oublier une belle gamme d’accessoires, bijoux fantaisie, sacs, chapeaux, vêtements de plages. Un bel endroit à découvrir ou redécouvrir de toute urgence.

IMG_2849

OPI Nail Bar . Calle Carmen.

Optica Buena Vista, des pros à votre service.

 

Sans titre-1Avant, c’était toute une expédition lorsque l’on avait besoin de lunettes. Santo Domingo oblige. Depuis deux ans, Las Terrenas est en mesure d’offrir à ses habitants, ses touristes, de superbes lunettes griffées des plus grands designers. Pas une, mais deux superbes boutiques sont à votre service. La plus ancienne Optica Buena Vista plazza Milano et l’autre, plus récente Optica Avanzada (je crois) Puerto Plaza-Barcos (le faux grand bateau avant le Village des Pêcheurs).

Les deux magasins sont très beaux, chics, ils proposent une vrai belle gamme de montures et de lunettes solaires dernier cri. Mais, si l’une, la seconde a l’avantage d’être plus ou moins une succursale du cabinet d’Ophtalmologie voisin « Ophtalmologia Avanzada », très compétent, très pointu (quoique poussant un peu trop à la consommation sans que cela soit vraiment nécessaire….) elle manque cruellement de personnel formé pour la diriger. Une petite jeune femme charmante est juste là pour vendre les lunettes et vous demander de choisir votre monture. Aucune notion des prix qu’elle obtient à la capitale après avoir fait une photo, de votre choix et de votre ordonnance de vue . Je le sais, j’y étais ! Après environ 45 minutes, une fois que les prix sont arrivés sur son précieux smartphone (ah non pardon, le sien était en panne et il a fallu faire l’aller-retour entre le magasin d’optique et le cabinet de consultation pour avoir les prix….), que vous acceptez, elle vous annonce, sans honte que, ben il faudra revenir vendredi parce qu’il faut encore prendre une mesure avec cet appareil qu’elle vous montre et qu’elle ne sait pas utiliser…… et que la personne compétente vient le vendredi à 4 h en même temps que l’ophtalmo voisin. Grrrr je râle, je menace de partir mais devant son air tellement penaud, je dis OK. Vendredi, à  4 h, je débarque dans le magasin….. Je rêve, la charmante jeune vendeuse me dit que la dame sera un peu en retard !!!!! J’avoue, je pète les plombs devant un tel manque de professionnalisme et de respect du client. Je récupère ma précieuse ordonnance et je file à Optica Buena Vista.

Quel changement ! Un jeune homme vous prend en main, vous conseille, vous écoute. Elisabetta, s’approche à son tour. Tout semble si facile. Le choix est immense, de belles lunettes sobres ou plus folles, des griffes prestigieuses ou des prix plus doux. En moins de 15 minutes, les montures sont choisies avec soin, s’adaptent à votre visage, l’ultime mesure, la distance entre les pupilles, je crois, est prise sans souci et avec le sourire. Rendez-vous dans 8 jours. En plus, les lunettes sont arrivées avec un jour d’avance, Maurizio, le gérant était là lui-aussi, aussi charmant que le jeune homme et Elisabetta. On a pris le temps de papoter, de faire plus ample connaissance. Ca fait du bien le professionnalisme, ça rassure…. C’est normal quoi. Et que l’on soit italien, français, dominicain, c’est la condition  sine qua non de la réussite quel que soit le domaine des compétences.

Sans titre-3

Optica Buena Vista . Plazza Milano . De 9h à 18h.

Shanel

 

clo6

Shanel, c’est le prénom de sa nièce adorée et, tout naturellement, c’est devenu le nom de sa jolie boutique de prêt à porter féminin très féminine. Elle c’est Clotilde. Un personnage, franche du collier, (un peu trop pour certaines, juste parfaite pour moi!), sincère, naturelle, fidèle, belle dedans et dehors! Je ne la vois pas souvent, Clotilde, mais c’est toujours un vrai bonheur. Ancienne GO au Club Med, elle a un beau bagout, n’y va pas par quatre chemins et ne s’en laisse pas compter. Sa boutique est à son image, hyper féminine mais sans chichi. Il faut dire que depuis le temps (10 ans ou un peu plus), la belle dame connait sa clientèle par coeur et ne se trompe pas dans ses achats. Plusieurs fois par an, elle se rend à Paris, cherche, fouille, trouve, déniche des modéles de robes, jupes, tuniques, chemises, des vêtements beaux, confortables, seyants. Il y a des fleurs, des imprimés délicats ou plus pétants, du noir très beau, du blanc éclatant, de la dentelle, du lin, du coton, du vaporeux, des maillots de bains, des souliers de fée, des robes de princesse, du chic, du décontracté, des chapeaux de plage fabuleux, des foulards, des sacs mignons, tout plein, des accessoires …. Il y en a partout et c’est cà que l’on aime. De toute facon, pas question de s’égarer dans notre choix, Clotilde sait parfaitement ce qui convient à notre silhouette. Son oeil averti sait exactement quelle couleur illuminera votre teint ou fera ressortir votre bronzage, affinera votre taille, vous fera des jambes immenses ou mettra votre jolie poitrine en valeur. Elle a toujours du temps pour ses clientes qui sont souvent devenues ses amies. Son seul soucis, leur satisfaction et franchement, ca marche à 100%.

clo1clo3clo5clo7
En aparté….. Clotilde et Yves, son mari, partagent avec la même gentillesse et le même plaisir, une autre activité. Dans un petit coin de paradis, à deux pas du centre et des plages, ils proposent à la location et s’occupent personnellement de jolis bungalows pour des vacances douillettes et sympas, en toute décontraction. San Ferreol. Un endroit privilégié, bourré de charme, pour savourer pleinement et découvrir Las Terrenas.

clo2
Boutique Shanel. Paseo de la Costanera . Las Terrenas