Luis… il y a du pour, il y a du contre…

Le temps est juste idéal pour une journée de plaisir et d’eau salée. Se retrouver, faire semblant de jouer les stars, s’offrir une échappée belle, vivre un conte de fée. En toile de fond l’océan paisible frangé de sa brigade de cocotiers… La balade sur le sable doré de Bonita à Coson, tempérée par une douce brise marine, est un enchantement pour les yeux, le corps, l’esprit. Et petit Raoul n’est pas le dernier à batifoler dans les vagues à la poursuite d’ennemis éphémères. Il s’en donne à cœur joie. Inutile de préciser que la plage n’appartient qu’à nous. Mais ils sont où les gens ? Même le all-inclusive, un des seuls du village, dissimulé sous ses cocotiers géants respire la sérénité. C’est comme si l’hormone du bonheur s’insinuait dans le moindre espace, colorant d’une palette de tons délicats l’atmosphère ambiant… il y a des endroits comme ça.

Juste après l’embouchure de deux petits ruisseaux guillerets à l’eau cristalline, et au fur et à mesure de notre balade, commencent à se distinguer les contours colorés d’une cabane, de tables et de chaises éparpillées çà et là sur le sable et puis des gens, plein de gens… c’est donc là qu’ils étaient, chez Luis.

Malgré notre succulent brunch géant de ce matin, cette petite marche-bonheur nous a ouvert l’appétit et donné soif surtout. Bon, pour être tout à fait honnête, même si l’endroit est absolument paradisiaque, les tables souvent bancales et les chaises en plastiques qui ont connu des jours meilleurs, ne sont pas du plus bel effet. Un bon décrassage suivi d’un judicieux relooking ne serait pas superflu. Tant bien que mal, on choisit la table la moins pire et l’on attend. On attend. On attend longtemps avant que quelqu’un daigne nous demander ce que nous désirons. Pas de sourire ou à peine… serait-ce la rançon du succès. On nous avait vanté ce lieu comme absolument incontournable, attendons la suite. Les mojitos bien servis et délicieux nous remontent le moral. Raoul a droit à son bol d’eau bien fraîche lui aussi, mais il s’en fiche, tout occupé à draguer sans vergogne la chienne de la maison, une jolie coquine qui lui fait les yeux doux. Les langoustes commandées arrivent 2 mojitos plus tard, chuttt…. on n’est pas pressés mais quand même, vu que le crépuscule est inexistant et que la nuit noire tombe d’un coup, on envisage sérieusement de solliciter l’aide d’un taxi pour regagner nos pénates. Sinon, les langoustes sont très bonnes tout comme les tostones ou bananes plantains les accompagnant.

Le repas terminé, on n’a qu’une envie, plonger dans la mer. 27 degrés, 28… c’est délicieux mais, prudemment, nous restons près du bord, les vagues à cet endroit sont plutôt menaçantes. Puis, notre taxi arrive, en route pour notre si joli chez-nous, il est temps de se reposer.

2 réflexions sur “Luis… il y a du pour, il y a du contre…

  1. je suis allé de nombreuses fois à cet endroit et vous décrivez parfaitement le sentiment mitigé que l’on ressent
    seul dans ce cadre naturel somptueux le roi Luis n’avait certes pas besoin des fastes de Versailles pour nous impressionner
    personne ne souhaite un cadre design style St Barth mais de là nous accueillir (en réalité personne ne vous accueille!) dans un cadre crasseux … qui d’emblée vous annonce la couleur : « on n’en a rien à f… » en parfaite harmonie avec l’indifférence des serveurs
    certes le poisson ou la langouste sont sans reproche mais n’espérez pas le moindre accompagnement d’un produit local original
    seule l’addition finale retrouve les standards de la restauration de qualité

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.