Histoire de ne pas passer à côté de l’essentiel…

… et d’éviter de bronzer idiot…

Riche d’une végétation exubérante, carrément dingue, d’une diversité impressionnante d’espèces de végétaux, plantes, fleurs, herbes … endémiques ou non, la péninsule de Samana est un terrain de jeu incroyable, une mine aux trésors, une source infinie des merveilles que nous offre sans modération une nature bénie des Dieux…

A Las Terrenas, de nombreuses agences vous proposent de vous accompagner, de vous guider dans vos balades bucoliques. Parmi toutes ces compétences, mon chouchou, Flora Tour, l’agence du charismatique Nicolas. Alors, sans plus attendre, histoire de ne pas bronzer idiot, partons avec lui à la découverte de toutes ces richesses que nous offre, à profusion, une nature généreuse. En avant pour….

La Cascade de Limon

Située en plein cœur d’une majestueuse forêt tropicale, à 360m d’altitude, la cascade de Limon est l’une des plus impressionnante, ahurissante, fascinante chutes d’eau de la République Dominicaine. Mais, pas si simple d’en savourer la beauté, la cascade se mérite et s’y rendre relève presque de l’aventure. Ceci dit, sans embage, l’effort en vaut la chandelle. Aux pieds des parois rocheuses de plus de 40 mètres, recouvertes d’une tendre mousse verte, une délicieuse piscine d’eau douce couleur émeraude attend les courageux baroudeurs. Les plus téméraires braveront les embruns rafraichissants pour se faire masser sous les puissants jets d’eau qui cachent de petites grottes.

C’est dès potron-minet que la petite troupe part comme un seul homme à la découverte de ce lieu surprenant. Certes, il est commun de gravir le sentier à dos de cheval, mais, si au départ, l’idée semble attreyante, le souvent triste état des chevaux encourage la plupart du temps les plus sensés à effectuer le trajet à pieds, bien chaussés, histoire de se retrouver au plus près d’une nature d’exception. Au sein d’une jungle douce, un sentier chaotique, certes, mais bordé de manguiers, bananiers, palmiers royaux, cacaoyers, caféiers… et peuplé de milliers d’oiseaux, de grenouilles sympas et de petits lézards fripon vous permettra d’atteindre en toute quiétude un spectacle époustouflant. La préciosité de cet incroyable écrin qui vous enveloppe durant tout le trajet, un écrin douillet, fait de mille couleurs, odeurs, sons… fait vite oublier la difficulté d’un chemin qui a connu des jours meilleurs. Surprise, les plus malins, sous la houlette de Nicolas, effectueront le retour à pieds par un autre sentier, tout aussi bucolique mais beaucoup plus doux le long d’une apaisante petite rivière.

Une belle balade à votre rythme, à la découverte d’un paysage grandiose qui restera gravé dans votre mémoire pour un long moment.

Merci à Nicolas et à la jolie Patricia qui m’a donné envie de partager cette balade et à qui, j’ai, sans honte, chipé de jolies images.

Rendez-vous très vite pour d’autres découvertes.

Une réflexion sur “Histoire de ne pas passer à côté de l’essentiel…

  1. Magnifique, j’en reviens, et je la fais parfois une fois par mois juste pour le plaisir de voir les étincelles de bonheur dans les yeux des amis….mais tu me donnes envie d’y retourner hihihi. Et il y a tellement de chemins différents, même si mon préféré reste celui de « Miguel et Maria  » , c’est un émerveillement à chaque fois.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.