Charismatique et bourré de talent…portrait d’Alfredo Castillo.

 

Tout gamin, vers l’âge de 8 ou 9 ans, un chien belliqueux et sans vergogne lui a déchiqueté le mollet. Il en garde une vilaine cicatrice sur la peau et dans le cœur. Aussi, inutile de vous dire que ce ne fut pas simple de le convaincre d’entrer dans mon Château de feuilles, au milieu des 8 gueules béantes et hurlantes de mes bébés poilus…. Au fait, lui, c’est Alfredo Castillo, un peintre dominicain, gentil, charmant et bourré de talent.

Je l’ai connu il y a des siècles…il y a 15 ans lorsque nous avons construit notre Château de feuilles. Avec beaucoup de délicatesse, il avait su lui offrir un petit supplément d’âme, un joli mur fleuri abritant la belle frimousse de ma délicieuse Choupita, petite chatte d’amour…. Je l’ai retrouvé hier lorsque sans y prendre garde je suis tombée en amour pour une toile présentée sur Facebook. Un petit tableau bonbon aux couleurs acidulées, frais et plein de vie. Un  petit tableau bonbon, tout en charme et en finesse, exécuté avec brio, en live, le temps de l’enregistrement du déjà célèbre Las Terrenas Music Show à la Vela Blanca. (https://dorislasterrenas.com/2018/10/20/las-terrenas-music-show-humour-et-qualite-au-rendez-vous/)

Vrai coup d’cœur matinal, je l’achetai sans une minute d’hésitation et c’est l’artiste en personne qui est venu me le livrer. Par habitude je sais qu’il n’est pas toujours évident pour un étranger d’entrer sereinement chez moi…. Mais tellement curieuse de connaître un peu mieux ce peintre aux multiples facettes, je réussis à le convaincre. Et c’est lors d’un papotage à bâtons rompus qu’il s’est dévoilé en toute simplicité.

Il est adorable Alfredo. 52 ans mais on lui en donne 20 de moins. Très jeune, il s’est découvert un don et une passion pour la peinture. En grande partie autodidacte, il est cependant diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Santo Domingo où il a développé sa technique picturale et s’est initié à la sculpture. Sa grande source d’inspiration, la prodigieuse nature de notre région, les arbres grandioses, les fleurs, la mer, les barques de pêcheurs… mais aussi l’histoire riche et variée de cette belle péninsule, ses habitants et surtout ses beaux enfants aux visages ouverts et souriants. Et puis, parfois, son esprit vagabonde et c’est la rencontre avec de grandes plaines douces, des vaches et des paysages bucoliques. Il peint sur tout, sur les murs, on lui doit notamment les jolies fresques habillant le mur du cimetière (en collaboration avec Marie), sur du papier, du bois ou des toiles, à l’huile, à l’acrylique ou l’aquarelle. Et, s’il aime s’évader dans sa peinture à ses rares moments perdus, c’est surtout sur commande qu’il réalise ses tableaux. Sa clientèle est aussi éclectique que sa peinture qui se balade du trompe l’œil à l’abstrait en passant par l’hyper réalisme voire le trompe l’oeil, le naif ou le surréalisme le plus déjanté. Une constante, des coloris lumineux, et des formes douces et harmonieuses. Il y a quelques années, il s’est lié d’amitié avec un autre peintre célèbre et charismatique, Michel Bizet. Ensemble, ils ont créé l’Institut de l’Abeille( https://dorislasterrenas.com/2017/07/28/parenthese-enchantee/ ) et, en compagnie d’autres amoureux se démènent pour sa sauvegarde. Einstein disait : Si les abeilles venaient à disparaître, l’espèce humaine n’aurait que quatre années à survivre !….. Alfredo s’en est inspiré dans un tableau très touchant. Alfredo expose quelques-unes de ses toiles et de ses sculptures dans une petite galerie face au cimetière. Mais c’est souvent le simple bouche à oreille qui permet aux amateurs de belles peintures authentiques de le découvrir, et, à ce jour, plus de 600 toiles signées de notre artiste s’égaient à travers le monde.

Alfredo vit de son art mais, insatiable touche à tout, il n’en a pas moins au fond de sa poche un beau diplôme d’avocat et la très rare et très prisée carte de  guide touristique national. Los Haitises, la zone coloniale de la capitale mais aussi le petit village authentique de Punta Cana, loin des all inclusives invasifs, autant de bijoux qu’il aime à faire découvrir avec beaucoup de passion. Multilingue, il parte couramment espagnol, anglais, allemand et se débrouille, ma foi pas trop mal en français, une belle corde de plus à son arc.

Alfredo Castillo

809 861 0383

alfredocastil3@hotmail.com

FB. alfredocastillo1213

Publicités

2 réflexions sur “Charismatique et bourré de talent…portrait d’Alfredo Castillo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.