L’après Irma…..

Elle est partie l’hideuse Irma. Fière d’elle et de son travail destructeur. St-Martin et St-Barth sont à l’agonie et la République Dominicaine panse ses plaies mais il faut reconnaître que nous avons été relativement épargnés. A Las Terrenas, les dégats se sont surtout concentrés playa Popy, exit le Mojito et la terrasse des 3 Caravelles, les petits lolos derrière le cimetière sont plutôt mal en point et le beau bateau pirate à Las Ballenas a sombré corps et biens. Heureusement, l’Eden et la Vela Blanca s’en sortent indemnes.

Mon jardin ressemble à un champs de bataille pas bien organisé, les bananiers sont tous à terre ainsi que quelques gros arbres. Mes beaux pendanus majestueux ont rendu l’âme et les arbres des voyageurs ont mal à la tête…. La ligne à haute tension qui nous surplombe les voisins et moi se balance dangereusement dans les airs. Mais, mes toits de paille ont tenu même si les plaques de zinc protégeant les cimes ont tendance à faire de la haute voltige….

Bref, l’heure est au nettoyage. Ils sont 5 autour de moi à s’affairer pour rendre un visage à peu près humain à La Casa del Olvido, mon château de feuille qui, malgré son air un peu négligé aujourd’hui, a vaillamment résisté à la grosse Irma. Haches et machettes travaillent sans relâche dans une bonne humeur déconcertante. Puis ce sera le ballet des camions de « basura » qui évacueront sans relâche les relents de cette mauvaise expérience.

José, le copieur d’Irma qui n’a rien trouvé mieux que de suivre bêtement sa grosse copine devrait passer un peu plus au nord et nous éviter. Mais, rien n’est jamais sûr avec ces phénomènes extra-terrestres qui prennent un malin plaisir à nous pourrir la vie sous les tropiques.

Publicités

2 réflexions sur “L’après Irma…..

  1. Merci ! Votre récit nous permet d’être un peu à côté de vous et de nos amis. Du fin fond de notre Provence…. nous pensons fort à vous, à nos amis de Las Terrenas, de Bavaro, de Dominicus à côté de Bayahibe et de la fille de l’une d’entre elle, qui est a Porto Rico. Merci encore. Carol et Christian MATHIEU.

    J'aime

  2. Depuis Paris nous avons beaucoup pensé à vous tous de las Terrenas.
    Courage et avec de l’huile de coude, vous allez retrouver votre Paradis (qui nous manque tant alors que nous ne l’avons quitté que depuis 9 jours)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s