La jambalaya pour mes amis

sans-titre-2

C’est un plat typique de Louisiane. On y retrouve ses couleurs, ses saveurs, mélange insolite de terre et de mer. Je dédie cette recette un brin revisitée à mes amis Nathalie, Pierre, Quentin et Justine…. allez à toi aussi Adrien.

Pour 6 personnes :

1 beau gros poulet à la bonne bouille

2 poivrons rouge ou vert ou jaune ou orange

2 oignons

1kg tomates bien mûres ou 1 boîte de coulis

2 branches de céleris

100 grs de bons lardons

300 grs de chorizo (attention pas de saucisson sec !!!!!)

2 livres de belles crevettes

300 grs de riz rond américain (ou Thai ou Basmati, ça marche aussi)

1 litre (ou plus) de bouillon (fond de veau, bouillon de poulet, de légumes…. Peu importe)

Beurre, huile d’olive

Sel, poivre, graines de poivres roses

2 feuilles de laurier, clous de girofle

1 p’tit morceau de gingembre frais

Coupez le gros poulet en morceau pas trop gros, par exemple, c’est mieux de recouper la cuisse en deux.

Détaillez le poivron en gros morceaux après l’avoir épépiné, l’oignon en rondelles, les tomates en quartiers (avec la peau), le céleri en dés. Tranchez le chorizo en tranches de ou 3 mm. Coupez la tête des crevettes, fendez le dos et retirez le gros intestin noir pas très ragoutant.

Dans une belle grande cocotte, mettez à chauffer de l’huile d’olive et du beurre. Quand c’est bien chaud, faites bien, bien dorer par étape le poulet sur toutes ses faces. Retirer, et mettez à sa place les lardons. Quand ils commencent à croustiller, ajouter le chorizo et les crevettes. Laisser cuire à feu vif 5 minutes environ. Retirez tout ça, rajoutez un peu de beurre  puis le riz en pluie avec les oignons en rondelles. Remuez bien, quand le riz est translucide ou presque, remettez le chorizo, lardon, crevette, le poulet. Remuez. Puis le poivron, les tomates (ou le coulis), le céleri ainsi que le laurier, les clous de girofle et le p’tit morceau de gingembre émincé ou rapé. Ajoutez le bouillon (le riz doit être couvert, s’il en manque un peu, rajoutez de l’eau à température), poivrez, salez (pas trop, mieux vaut vérifier l’assaisonnement en fin de cuisson et l’ajuster). On r’mélange un p’tit coup. Bien couvrir, attendre un premier bouillon puis laissez mijoter à feu doux environ 35 à 40 minutes en surveillant en fin de cuisson que le riz soit cuit et moelleux. Si le coeur vous en dit, jetez dans la préparation, en cours de cuisson, des noix de cajou ou des pignons de pin torréfiés….Et voilà c’est prêt. Un copieux et savoureux plat unique à déguster, bien sûr, avec ses amis, accompagné d’un rosé bien frais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.