Orage tropical

022

4 avril 2011

Au moment où je rédigeais ce petit conte joli, il ne nous restait plus que quelques jours de bonheur dans notre maison de dessin animé. Les choses allaient se corser et le cauchemar s’accélérer. Entre temps, je vous avais habilement caché qu’outre les faits dont je vous avais parlé lors de mon départ en jet privé, à savoir le changement intempestif d’aéroport d’arrivée puis la menace de me mettre derrière les barreaux faute de billet-retour, puis la panne gigantesque mais inexpliquée d’électricité dans la tour de contrôle de Salvadore…. le livreur des appareils ménagers s’était tué dans un accident de voiture en venant nous livrer, le couvreur allait tomber du toit et se blesser salement a la jambe et enfin, notre électricien se trouvait dans un sale état après un accident de moto en venant travailler chez nous….Mais le pire était encore à venir….
Mais revenons au temps d’avant, quand c’était bien…..

 Orage tropical…..Un vrai, avec des éclairs sur la mer et une pluie d’enfer.

On y a eu droit samedi alors que le toit de la maison-cuisine était en vrac, n’était plus d’ailleurs. Il fallait nous voir tous les deux nous agiter avec nos balais pour tenter de chasser l’eau sale qui nous tombait allegrement sur la tete. Deux heures, sans mentir, les chiens en étaient tout retournés. Puis, le soleil a refait son apparition, d’un seul coup, grand, beau, magnifique. Le soir on s’est couché encore plus tot que d’habitude, enfin je crois, je ne sais pas si c’est possible.

Le petit couvreur est arrivé tres vite a remis les tuiles en place, jolies, bien ordonnées et c’est tant mieux car aujourd’hui, rebelote. C’est beau, je vous écris de la maison-chambre et du premier étage, j’ai une vue splendide sur la mer et les éclairs. D’ailleurs surprenant qu’Internet fonctionne. Ici pas vraiment de haut débit. Je travaille avec Tim, une clé USB bien capricieuse.

Beaucoup de travail aujourd’hui, grand ménage du premier étage de la maison-cuisine, un endroit tout à fait charmant, entièrement vitré du sol au plafond sur tous les côtes, un genre d’aquarium niché dans les arbres avec plein de grosses poutres et un plancher de vieux bois. Deux crochets pour y suspendre un hamac, des encoches dans des poutres pour fabriquer un beau bureau…. ce sera notre coin de création et de méditation. Promis dans quelques jours (semaines?) je vous montrerai pour de vrai. Puis, il faut continuer la lasure des bois de la maison-chambre. Pfff., j’ai pas fini.

C’est drôle, il y a plein de bruits dans notre jungle. Enfin drôle, ça dépend des moments, la nuit par exemple, on s’en passerait bien, ça énerve les chiens qui se mettent a aboyer dans tous les sens. Des milliers d’oiseaux peuplent les centaines d’arbres et arbustes. Les singes coquins et les paresseux se cachent, nous épient sans doute. Mais on les sent, là, tout près.

Bon, c’est pas le tout, je parle, je parle et le travail ne se fait pas tout seul. Mimi est déja descendu lui, et moi je traine encore. Bizzz.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.