Dimanche à la plage avec Nicolas…

…histoire de ne pas bronzer idiot…

Comme c’est dimanche et que l’on a une violente envie de musarder sans bronzer idiot, offrons-nous une belle journée de plage, à la découverte de 3 des plus beaux joyaux secrets de la péninsule. Nicolas nous embarque pour une mémorable escapade sortie tout droit de son imagination.

Playa Fronton, Playita et playa Rincon

3 plages sauvages comme dans les rêves, aux eaux cristallines classées parmi les plus belles du monde.

Très tôt, au départ de Las Terrenas, un bus privé conduit les quelques privilégiés (de 6 à 16 personnes) jusqu’au petit bateau rapide pour une ludique balade en mer…

Playa Fronton.

Cette plage sauvage de sable blanc, bordée de cocotiers, d’amandiers sauvage et autres cactus, d’une extrême beauté, s’appuie d’un côté sur une falaise impressionnante de plusieurs dizaines de mètres de haut et s’ouvre de l’autre sur l’océan immense qui s’étend à perte de vue.

Dans ses eaux limpides, riches de l’un des plus  fascinants récif coralien du pays, des centaines de poissons multicolores évoluent au milieu de coraux préservés. Snorkeling, baignade, balade, dégustation de noix de coco, une belle découverte de cette plage du bout du monde en compagnie d’un guide passionnant, amoureux fou de l’endroit.

Playita

Après cette douce récréation, cap sur Playita petite plage aux eaux turquoises paisibles et peu profondes, pour un déjeuner-bonheur les pieds dans l’eau. Sieste, baignade, contemplation… il est déjà temps de partir vers l’ultime destination et non la moindre, l’envoutante Playa Rincon au sable si fin…

Playa Rincon

Souvent considérée comme l’une des dix plus belles plages du monde, Playa Rincon et ses incroyables cinq kilomètres de sable blanc émaillée de cocotiers borde une divine baie aux eaux turquoise et tranquilles. Sans embages, c’est l’une des perles absolues de la péninsule de Samaná, la carte postale par excellence. Un côté de la plage, paisible, jouit d’eaux dociles et calmes idéales pour le snorkeling et les longs bains de soleil, alors que le côté offre de belles vagues, terrain de jeu privilégié pour les plus intrépides.

Vers 16h, c’est à regret, mais avec la promesse de revenir que tout le petit monde embarque dans le petit bateau rapide en direction de Las Galeras… Et, juré, le trajet du retour en bus jusqu’à Las Terrenas vaut à lui seul le détour, ponctué de hameaux colorés et de paysages magnifiques.

http://www.flora-tour.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.