Petite histoire de jolies pierres et d’un beau personnage….

Toute petite, elle ne rêvait pas d’être princesse ou top model, non, ce qu’elle voulait, elle, c’est devenir menuisier. Travailler le bois avec ses petites menottes et en faire de beaux objets. Plus tard, à St-Barth, son rêve pas tout à fait accompli, mais quand même, elle s’occupe de l’entretien de riches villas de location, petite plomberie, peinture, etc … elle touche un peu à tout. Mais, un peu lassée de la vie trop bling-bling de la petite île dorée, elle ose Las Terrenas. Et voilà 14 ans que Miriame a posé ses valises dans le village où  elle a succombé à sa seconde passion, l’amour des pierres. L’idée, conjuguer passion et travail. Il lui fallut peu de réflexion pour décider qu’une seule activité répondait à ses attentes, la création et la fabrication de bijoux. Très vite, la belle dame tombe en amour pour l’exceptionnel larimar, aussi bleu que ses yeux. En vrai passionnée de pierres, Miriame y puise toute son énergie. Le larimar, très recherché pour sa rareté et sa couleur a un véritable effet reconstituant et énergisant sur tout le corps qu’il harmonise en stimulant, tout en douceur, les centres vitaux et en stabilisant le système nerveux. C’est avec beaucoup de passion que la jeune créatrice vous racontera la belle histoire de sa pierre fétiche et la joie de vivre qu’elle lui procure. Avec un œil très sûr, elle sait dénicher les plus belles pierres qu’elle monte sur du micro-macramé, véritable dentelle faite bijoux qui demande un effort soutenu d’attention et de minutie. Sertis de perles, de strass, ou sans fioritures, les colliers ou bracelets se déclinent en noir, rouge, écru selon l’humeur. Depuis près de deux ans, elle a su inculquer sa passion à son mari Bonelly qui l’a rejoint dans sa petite entreprise. A deux, dans une grande complicité, rivalité parfois, ils créent de délicieux bijoux rares, d’une belle simplicité ou très sophistiqués, d’une grande qualité. A côté du larimar, l’ambre, le corail noir c’est peut-être la coque de lambis qui nous réserve le plus de surprises. En effet, ce gros mollusque assez commun aux Caraibes produit une perle d’un rose flamboyant négociée dans le monde entier à des prix astronomiques pour sa rareté mais aussi pour sa préciosité. Vous l’aurez compris, Miriame ne travaille pas la véritable perle de lambis, mais, avec une grande dextérité et une extrême précision, elle taille dans la coque du lambis de petites formes ovales ressemblant à s’y méprendre au bijou précieux. Pour des raisons qui lui sont personnelles, la jeune femme n’a pas de boutique à Las Terrenas, elle expose ses petites merveilles sur un très beau stand qu’elle balade d’un point à l’autre, du Lindo à l’Alisée ou encore à Las Galeras. A St-Barth qu’elle a toujours gardé dans son cœur, c’est chez l’une des plus prestigieuses créatrices de bijoux, Fabienne Miot que nous pouvons trouver ses créations. Elle s’y rend régulièrement, histoire d’achalander son corner et surtout papoter bijoux avec son amie.

C’est une bien belle personne que j’ai eu le plaisir de rencontrer, de re-rencontrer plutôt. On s’était déjà croisées à St-Barth dans une autre vie, mais ça c’était avant.  Miriame poursuit avec beaucoup d’amour et de passion son petit bonhomme de chemin aux côtés de Bonelly son époux, complice, associé dans cette aventure fantastique. Nous lui souhaitons tout le bonheur du monde, et si vous la rencontrez par hasard en sortant de votre supermarché préféré ou au détour d’une balade, courrez lui faire une bise de ma part et laissez-vous conter la belle histoire du pouvoir des pierres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s