Petits clins d’œil, juste pour le plaisir……

 

Le Kaliste

Vous allez dire que je radote. Peut-être. Mais surtout j’aime rendre hommage aux gens qui le méritent et partager mes vrais coups d’cœur. Donc, je vous disais, ah non je ne vous ai pas encore dit. Je sors beaucoup en ce moment, trop si j’en crois mes pauvres chiens qui n’en peuvent plus de m’attendre à la maison….. Et l’autre jour, à l’heure du déjeuner, Mimi, Tatoo et moi, histoire de ne pas changer et parce que, à nos yeux c’est l’une des vraies valeurs sûres de LT, avons opté pour un déjeuner relax au Kaliste, chez Valérie. L’endroit est juste superbe, clean et chic, une pelouse de rêve, une piscine itou, des plantes fabuleuses….. Les grandes ardoises noires font toujours la fière avec leurs mille et une propositions plus alléchantes les unes que les autres et leur suggestion du jour. Aujourd’hui, salade de chèvre chaud et osso bucco. Pas gagné cette histoire, Mimi et son palais délicat….. il va falloir qu’il soit vraiment tendre…. Et bien, nous n’avons pas été déçus. Dans nos assiettes, après la petite salade de chèvre chaud, qui reste la meilleure de Las Terrenas, l’Osso Bucco préparé avec amour et passion par Valérie était une pure merveille. Incroyablement tendre et savoureux, on pouvait le manger à la cuillère. Pas besoin de mastiquer, il fondait sur la langue comme un délicieux bonbon doux. Quant au succulent os à moelle qui l’accompagnait, je ne vous en parle même pas. Le Kaliste, le joyau de l’Aligio.

Casa Azul

Du coup vous allez dire que je suis lente. Et bien oui, je l’avoue, je n’étais jamais allée déjeuner à Casa Azul. Voilà chose faite et quel bonheur. C’est pile poil ce que j’aime et ce dont on rêve quand on vient au Caraibes. Un petit lolo propret au bord de l’eau, mais vraiment tout au bord, des tables posées dans le sable, un environnement sauvage mais clean, une vue de folie sur l’océan et sa frange de palmiers au loin. C’est juste magique. Les serveuses sont adorables et pros, et, cerise sur le gâteau, les pizzas sont absolument divines. Fines, croustillantes, cuites au feu de bois, un pur délice. Par contre, elles sont très généreuses et pour les petites faims, mieux vaut en commander une pour deux. Enfin, j’dis ça, j’dis rien. Casa Azul, c’est en face de la police, juste à côté de l’adorable casita offerte par l’Aligio pour servir d’office de tourisme et qui, lamentablement ne sert …. A rien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s