Veda de la langouste……..A quelque chose malheur est bon…..

p1010985

Et oui, je sais, alors que la saison touristique bat son plein, mesdames les langoustes ont la mauvaise idée de se reproduire et du coup, fini, plus le droit de les manger. Roooo…. Touristes pas contents et restaurateurs non plus. Mais dans la vie, il faut positiver et profiter de cette « veda » de la langouste pour découvrir d’autres délices que nous offre l’océan. Tenez, à l’heure du déjeuner, invités par notre amie Sarah, les pieds nus dans le sable du Pacomer, Mimi et moi nous régalions d’un de ces inégalables crabe de mer. Vous allez dire, encore…. Ben oui, je vous ai déjà parlé il n’y a pas si loin du festin que nous en avions fait à la Ola, chez Christine…. Mais que voulez-vous, nous on est fan. La chair est bien plus fine et savoureuse que celle de la langouste. Une saveur raffinée, délicate, un must…. Aujourd’hui, ceux de Sarah étaient tout particulièrement divins, très frais, bien en chair, fermes, mijotés avec amour dans un bouillon parfumé, un vrai bonheur. Et bien, figurez-vous qu’à la table à côté, de charmants vacanciers nous ont demandé ce que l’on mangeait avec un tel évident plaisir, ils ne connaissaient pas !!! Pas de chance, Sarah ne propose que des centollos très frais et pour le coup, ben, il n’y en avait plus. Mais, la pêche est abondante en cette période et nos charmants vacanciers se sont empressés d’en commander pour demain soir. Ils vont se régaler!

p1010981 p1010622Un petit moment que je ne m’étais pas attardée dans ce délicieux resto si adorablement retro. Depuis la mort de Paco (son ex-mari et éternel complice), en juillet l’an dernier, Sarah est seule maître à bord et elle en a fait un adorable nid douillet, très coquet, des petites fleurs, de la couleur, des jolies tables, parfois de guingois, mais ici, c’est le sable qui commande. Elle y met tout son cœur et, cuisinière de talents, elle adore régaler gourmets et gourmands malins, de ses petits plats dont elle garde jalousement le secret.

Si vous êtes de passage à Las Terrenas, surtout n’oubliez pas d’aller lui rendre une petite visite, elle est adorable et le mérite amplement, ne serait-ce que pour prendre un verre ou plus, si son grand tableau de spécialités de la mer vous inspire, en amoureux ou entre potes. Spectacle garanti dans un joyeux bazar, à l’arrivée, toujours épique, des barques de pêche, sur le coup de 1 heure de l’après-midi d’autant plus que, si le vent s’en mêle, des kite-surfers un brin cabotins n’hésiteront pas à se donner en spectacle et à batifoler, tels des mouettes autour des bateaux pour vous éblouir . La jolie dame, vous reçoit également le soir, à la lueur de centaines de bougies sur réservation.

p1010983

Sarah.Pacomer . Sur la plage des Pêcheurs entre le XO et Playa Poppi.

 

PS. Oui, comme plusieurs personnes me l’ont fait remarquer, il y a aussi en ce moment et jusqu’au 30 avril une veda des cangrejos, mais les centollos ne sont pas concernés, seules trois espèces de crabes de terre sont protégées.

http://michelvoleau.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s