Un petit coucou à une grande Association

Sans titre-5

Et bien figurez-vous que si j’ai l’immense plaisir, le privilège, de vivre aujourd’hui à Las Terrenas, c’est en grande partie grâce à l’Association Humanitaire Franco-européenne. Et oui, ça vous surprend n’est-ce pas et peu de gens sont au courant, en même temps ce n’est pas une affaire d’état…. Mais je vais vous raconter…..

C’était dans les années 2000 (j’ai oublié la date exacte), je vivais peinarde dans la sublimissime île de St-Barth, moitié sur notre bateau, moitié dans notre jolie villa de l’Anse des Cayes entourée de pleins de tortues et d’iguanes….. un petit paradis.

Un jour, un mail d’anciens de St-Barth exilés depuis quelques temps à Las Terrenas : « On voudrait te demander un petit service….. pourrais-tu nous dessiner un logo pour l’association que nous sommes en train de monter ici dans notre petit village » ; quelques temps plus tard, après avoir pris connaissance de quelques précieux renseignements supplémentaires, réfléchi, planché, gratté, corrigé….je leur proposais le logo que vous connaissez tous. L’Association Humanitaire franco-dominicaine était née, baptisée et prête à accomplir tant de merveilleuses choses pour Las Terrenas et toute la péninsule de Samana. Et moi…… ben je suis venue rendre visite à nos amis, rencontrer André, le tout premier président et les premiers membres de l’Association, tomber en amour de ce village unique, repartir dare-dare à St-Barth, vendre bateau et maison et débarquer avec mari, chien et bagages pour ne plus repartir. C’était en 2003.

L’Association était une aubaine pour les habitants, médicaments, vêtements, réfection totale de l’hôpital, jouets pour les gosses, les « operativos » se multipliaient avec médecins, opticiens ou simples bénévoles dans les hameaux les plus pauvres et reculés de la peninsule. L’arrivée des containers de médicaments, d’habits, de matériel hospitalier, de joujoux, de livres aussi …. était vécu par tous, dominicains ou résidents comme l’événement de l’année, une immense liesse, une effervescence pas possible. Tout le monde mettait la main à la pâte dans une incroyable fraternité pour vider, trier, ranger puis répartir ces merveilles venues de France pour apporter un peu plus de confort et de sérénité à ce village plutôt démuni.  Les résidents n’étaient pas en reste, je me souviens de la joie pour nous, de découvrir des livres français, de précieux ouvrages, hérités de bibliothèques, d’associations, de librairies parfois, de particuliers…. Le travail en amont était titanesque, des centaines de petites mains, de petites âmes, de gens généreux de leur temps ou/et de leur argent, anonymes souvent, juste des amours de personnes. C’est grâce à l’AHDE aussi que sont arrivés les pompiers et la première ambulance. Mais c’est lors du tremblement de terre d’Haiti que l’AHDE a montré toute sa générosité et son importance, sa ferveur, son abnégation et sa nécessité. Un moment chargé d’émotion qui a mobilisé sous la houlette de l’AHDE des centaines de personnes du village et d’ailleurs.

Sans titre-1

De très belles image des Guillaume. Des médecins de passage prêtent main forte aux équipes sur place pour soigner et réconforter les plus démunis

Sans titre-2

Hélène, elle était là tout au début, médecin, elle est avec son mari, Bernard, une des grandes figures de l’Association.

Sans titre-3

Miguel Polanco, le médecin généreux.

Sans titre-4

Tu me pardonnes Guillaume d’avoir chipé ces merveilleuses images.

 

Aujourd’hui, l’association, sous la présidence de Laurent Vigier, continue son petit bonhomme de chemin, tout doucement, sans faire de vague mais en accomplissant toujours de belles choses. Quelques « operativos », aide matérielle pour les plus pauvres, rénovations de logements insalubres, fêtes et distributions de cadeaux pour les petits oubliés…. et plein d’autres actions encore.

L’idée, c’est de soulever des fonds pour multiplier ces actions-sauvetages. Et, demain, c’est un grand jour, la Vela Blanca organise comme chaque année un mega tournoi de pétanque sur sa jolie plage au bénéfice de l’AHDE. Une belle occasion de faire une super action en s’amusant, en toute décontraction, dans la joie et la bonne humeur. Vous ne savez pas jouer ? Pas grave, la journée s’annonce croustillante, au menu, sandwhichs, barbecue, rosé glacé, sable chaud, l’océan en toile de fond. Il y a pire comme décor pour faire une bonne action.

Sans titre-6

Rendez-vous tous demain dimanche 12 juin à la Vela Blanca à partir de 11h30. L’AHDE compte sur vous…..et moi aussi.

Publicités

2 réflexions sur “Un petit coucou à une grande Association

  1. y-a-t-il un contact (mail) ou un site … Je voudrais amener des jouets fin décembre pour la distribution du 6 janvier.
    PS : au passage, votre blog est un vrai plaisir ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.