La petite histoire de Juanita racontée par Gervaise, un amour de femme…..

Las Terrenas est connue et aimée pour son village atypique et ébouriffant, ses plages majestueuses, ses p’tits restos branchés et ses hôtels de charme….. mais aussi pour ses chiens vagabonds, souvent abandonnés par des maîtres peu scrupuleux ayant omis de les stériliser ou carrément laissés pour compte, trop pressés qu’ils sont de retrouver leur pays d’origine. Et puis, il existe tout un tas de gentilles âmes pour s’occuper de ses pauvres toutous tristes, livrés à eux-mêmes dans les rues dangereuses du village ou sur la plage…. Et parmi toutes ses gentilles âmes, il y en a une en particulier. Une qui ne fait pas de bruit, une qui agit en catimini loin des paillettes et des éloges pour bonne conduite. Elle s’appelle Gervaise. C’est un petit bout de femme timide et discrète qui s’est donnée pour mission de sauver les chiens malheureux qu’elle rencontre sur son passage. Et, ils sont nombreux. 36 aux dernières nouvelles et je ne vous parler pas des chats et autre cocotte. Parmi tous ses petits pensionnaires boitillant, Juanita.  Un coup de fil, un samedi après-midi. Un architecte, connaissant mon amour pour les chiens m’appelle affolé. Un chien est couché devant sa maison depuis ce matin, maigre, il ne bouge plus, ne se laisse pas approcher…. Que faire. Je téléphone à la seule personne susceptible de m’aider, Enrique, mon vétérinaire. Ni une ni deux, pas de réflexion, il saute dans son auto et file vers le pauvre chien mal en point. Puis, voici la suite de son histoire racontée par Gervaise :

Bonjour Doris, Comment allez-vous ? Je n’ai jamais eu l’occasion de vous rencontrer jusqu’à présent mais lorsque j’ai accepté d’accueillir Juanita ici depuis la clinique d’Enrique, je savais qu’elle était á la clinique à votre demande. Elle est arrivée chez nous le 19 décembre et la première chose qu’elle a fait en arrivant c’est uriner et déféquer dans le salon !!! Bienvenue Juanita ❤ … Mes enfants et moi nous nous sommes vraiment beaucoup investis avec elle et cela a été long et pénible mais tous nos efforts sont grandement récompensés. Juanita a encore un bout de chemin á faire  pour une récupération totale, si cela est possible car ce n’est pas sûr qu’elle puisse complètement récupérer, mais, je tenais à vous donner quelques détails de notre long périple.

Au départ, Juanita n’était qu’un tas d’os et de peau, je disais àá Enrique qu’avant qu’elle puisse se tenir debout, il faudrait déjá qu’elle prenne un peu de poids et se refasse des muscles, des tendons, bref, qu’elle reprenne simplement des forces, la pauvre. Alors, je l’ai nourri plusieurs fois par jour et le premier mois, je lui ai fait tous les jours des massages avec un spray à l’arnica et camphre et autres ingrédients naturels et je lui faisais beaucoup d’exercices de mobilisation au sol … c’était difficile car, à part la prise de poids, on ne voyait aucun changement, sauf quelques zones réflexes qui me semblaient répondre, de petites choses comme ses pattes arrières qui fléchissaient faiblement quand je les étirais. Au bout d’un mois, Enrique m’a dit qu’il pensait impossible qu’elle remarche et m’a proposé de l’euthanasier … mes enfants et moi en avons parlé mais nous avons demandé à Enrique de nous laisser encore quelques semaines. Comme personne ne savait le temps qu’elle est restée couchée suite á l’accident, je pensais qu’il lui faudrait autant de temps pour récupérer. On a mis les bouchés doubles et on a multiplié les séances de massage et de mobilisation au sol. Ah oui, j’oublie … tout ce temps, Juanita, avec son sacré caractère, se plaisait á uriner et déféquer partout, son endroit de prédilection pour se lâcher étant bien entendu la maison !!! J’ai donc acheté des pads d’entraînement pour nous faciliter un brin la lourde tâche. Le deuxième mois donc nous faisions jusqu’á trois sessions d’exercices et de massage  par jour, très contraignant avec tous nos autres chiens mais bon … on voulait que Juanita vive et remarche alors pour cela, il fallait tout donner, tout essayer … et on l’a fait … au bout de deux mois, Juanita se tenait debout avec aide et peu à peu commençait à faire quelques pas. Depuis, nous n’avons pas lâché l’affaire et à force de persévérance, c’est après un peu plus de trois mois qu’elle a fait ses « premiers » pas … et là, nous étions tous euphoriques … le premier jour oú elle s’est lancée, elle a marché toute seule sur 8 mètres !!! Quelle victoire  !!! Et depuis, notre travail continue mais à un rythme moins soutenu … sa colonne vertébrale est déviée et sa patte arrière droite n’est pas encore très forte alors elle tombe et parfois ne peut pas se relever toute seule … mais on peut aussi la voir se lever en une fraction de seconde et courir à travers tout le jardin pour aboyer sur quelqu’un ou sur un autre chien … Elle a pris beaucoup de poids et c’est une belle chienne forte, courageuse et attachante … avec un fichu caractère on est bien d’accord !!!  Cela va faire cinq mois qu’elle vit avec nous….C’est notre chouchou, notre rescapée fétiche…..

Gervaise

Désolée pour les quelques fautes, je n’ai pas relu car je ne trouve pas mes lunettes !!! ah ah ah  … c’est Juanita ❤ qui m’a détruit la dernière paire mais j’en ai d’autres mais je les cache trop bien !

C’est bien beau tout ça, Gervaise se donne corps et âme pour ses éclopés, mais ses fonds sont limités et elle aurait bien besoin d’un coup de pouce financier. Si chacun de nous lui donne ne serait-ce qu’un petit peu, elle pourra longtemps encore sauver des chiens malheureux, les nourrir, les soigner, les vacciner. Je compte sur vous qui aimez les animaux pour la soutenir, comme je le fais et comme le font quelques autres. Elle a suivi le conseil de personnes conscientes de son problème et, timidement, elle a ouvert ce compte sur Internet https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-gervaise 

Un petit geste, un petit élan d’amour c’est tout ce que je j’attends de votre part…… Une crainte, une hésitation, n’hésitez pas à me contacter: claudedoris@yahoo.fr. Un grand merci d’avance…..

 

 

Publicités