Un beau dimanche à la mer.

1

C’était un beau dimanche, le soleil au rendez-vous presque tout le temps, même si madame la pluie a fait son caprice et a pointé le bout de son nez au milieu de l’après-midi. Même pas gâché l’ambiance, bien fait. Dépitée, elle s’en est allée et le soleil est revenu tout fringant, histoire de nous montrer que non mais, il est chez lui ici. Du beau monde à la Vela Blanca, tout ce que Las Terrenas compte comme belles personnes s’était donné rendez-vous pour un beau dimanche à la mer. Il y avait les jolies dames aux grands chapeaux (coucou Coco), au bibi rigolo (ça va Anne), les plus chics paréos, les gosses ravies se partageant entre les glaces de Thierry et les turbulents jeux d’eau dans une mer très chaude. Les messieurs n’étaient pas en reste, panama vissé sur le crâne, tenues légères et fort seyante ma foi, de vraies gravures de mode. Sur les terrains de pétanque, l’humeur était joyeuse et l’objectif n’était pas tant de gagner que de s’amuser. De belles équipes se sont affrontées néanmoins et c’est celle du plus jeune participant, Hugo, un vrai fan du jeu de boules, à la technique très élaborée qui a gagné le tournoi, en compagnie d’une jolie dame et de Thierry le boss plus craquant que jamais. Voilà, je crois que cela s’appelle une vraie réussite. Une belle journée pour un beau combat.

4 5

2 3Et même Tatoo était de la Fête.

Une belle leçon pour tous ceux qui dénigrent Las Terrenas et sa communauté française. Désolée les trublions, pour le coup, elle a montré un beau visage la communauté française, une image de simplicité, de décontraction, de belle entente et d’unité. C’est ça aussi Las Terrenas.

Publicités