Cinco y mas, Charlie Simon, une collaboration reussie

Même si la vie n’a pas toujours été tendre avec elle, Melissa ne peut se départir de ce sourire charmant qui illumine sa jolie bouille. Niçoise d’origine, elle a découvert Las Terrenas en 2017, s’y est sentie à l’aise et en a profité pour changer radicalement de vie. Si son job en France lui convenait parfaitement, son rêve secret avait toujours été d’oser le travail manuel même si le sort avait voulu qu’elle ne doive se débrouiller qu’avec une seule main… Fascinée par le travail incroyable d’une amie abat-jouriste, un métier devenu rare, elle décida ni plus ni moins, alors qu’elle ne connaissait rien au métier de se lancer dans cette aventure et de créer à Las Terrenas son atelier de fabrication d’abat-jours. Melissa sous son air mutin est une guerrière, elle s’engouffra la tête la première dans tout ce qu’elle put trouver sur Internet comme articles, vidéos, tutos, n’attendit pas, commanda du matériel en France et se lança. Comme ça ! Sa première réalisation dont elle garde un souvenir ému, fut une réussite. Cinco y mas était né. Le travail est minutieux et demande une attention de tous les instants mais il nécessite aussi un goût très sûr et un vrai talent pour la déco. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elle est devenue une véritable alliée déco pour ses clients qui depuis 2 ans maintenant ne jurent que par elle.

L’atelier-boutique de Melissa est situe au Paseo et, son voisin n’est autre que Charlie Simon, peintre talentueux que l’on ne présente plus. Vous voyez où je veux en venir…. Charlie, peintre, toile, abat-jours…. Deux ans qu’elle le harcèle pour qu’il accepte de travailler avec elle en mettant son art au service de ses abat-jours….2 ans. Puis, un jour, il a craqué. Pour le plus grand plaisir de Melissa et le nôtre, il a dit oui et depuis quelques jours, sur les rayonnages de Cinco y mas de sublimes lampes signées Charlie Simon côtoient les créations de Melissa. Le résultat est juste bluffant. Charlie peint directement sur les toiles blanches montées sur l’abat-jour. On y retrouve sa patte unique, un séduisant travail, lumineux et coloré, très hétéroclite, qui oscille entre naif, pointillisme, impressionnisme. Sa peinture-fusion comme il se plait à la qualifier est inspirée par son vécu et s’articule autour du glamour de ses exquis visages de femme, sa signature, qu’il compte reproduire sur les lampes et d’un impressionnisme étonnamment juste et délicat.

La collaboration semble fonctionner à merveille, une idée lumineuse au service d’un art éclairé.

Cinco y mas . Paseo de la Costanera . Las Terrenas