Alfredo, passion cuisine

publi-reportage

Il nous vient tout droit du Vénézuela. Tout droit, enfin pas vraiment car si c’est bien à Caracas, sa ville natale, qu’Alfredo a fait ses premiers pas en cuisine, c’est en bourlinguant à travers le monde que ce chef atypique a sublimé une cuisine subtile, riche de mille saveurs. Et, si l’art culinaire constituait à lui seul une excellente raison de voyager ? De son périple gustatif à travers l’Europe, l’Asie, l’Amérique, Alfredo le baroudeur a ramené dans son grand sac à idées un concept innovant : la cuisine itinérante.

Depuis plus de 3 ans, l’insatiable globe-trotter a posé valise et mallette à couteaux à Las Terrenas. Chef à domicile réputé, il croule sous les réservations. Anniversaires, événements, fêtes ou simplement envie irrépressible de bien manger, les occasions sont bonnes pour faire appel à son talent et à sa générosité. Car, en plus d’être excellent dans son art, Alfredo est une délicieuse personne, tellement en osmose avec sa passion qu’il n’a de cesse de la partager avec le plus grand nombre. Au cours de notre papotage à bâtons rompus, histoire de mieux le connaître, je lui ai demandé s’il était marié. Sans aucune hésitation il m’a répondu, presque sans sourire : « oui avec la cuisine ».

Mais, ce passionné, habitué au faste et à la rigueur des restaurants étoilés du Vénézuela ou d’Espagne où il a officié avec brio mourrait d’envie, malgré son emploi du temps surchargé d’ouvrir un restaurant. Discussion avec des amis du métier partageant sa philosophie, Jorge, Anneli, Ray. L’idée est lancée, l’endroit est choisi, le resto est ouvert. C’est face à la mer, autre passion commune, qu’Alfredo et ses amis viennent d’ouvrir un ravissant petit restaurant sur l’exquise plage des Pêcheurs. Son nom à lui seul est tout un poème « el quinto coño »…. Une dénomination qui peut surprendre, voire choquer mais qui signifie tout simplement « endroit isolé, caché, presque inconnu ». Belle entrée en matière pour des cuisiniers atypiques qui veulent sortir des sentiers battus en proposant des plats préparés avec amour à partir de produits de qualité extrême, cuisinés avec justesse et un maximum de saveurs. Les chefs se partagent les fourneaux avec beaucoup de complicité et de bonne humeur. La carte fait la part belle aux produits de la mer, poissons, crevettes, langoustes….. et les assiettes somptueuses, élaborées avec raffinement et délicatesse sont de véritables tableaux à dévorer.  Et puis, au gré de l’envie des chefs et de la vôtre, une soirée à thème est imaginée. Elle démarre très tôt et se termine très tard, comme ce vendredi, où le Japon était à l’honneur dans vos assiettes au son jazzy de la Nouvelle Orléans.

El quinto coño, la nouvelle adresse incontournable qui se chuchote d’oreille en oreille parmi les fins gourmets.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.