La tique ou garrapata, celle-là elle n’est vraiment pas jojo….. Ames sensibles, s’abstenir!!!

Depuis la parution de cet article, La Pharmacie du Paseo propose un médicament efficace, équivalent au Nexgard dont le parle à la fin, efficace contre les tiques et les puces. Un peu cher mais vital pour votre toutou. Renseignez-vous vite!!!!

La tique, une belle saloperie qui n’a rien, mais vraiment rien d’attachant mais qui, pourtant, rêve  sans vergogne,  de planter ses sales griffes dans la peau de nos toutous (ou la nôtre d’ailleurs) et de s’y attacher fermement.

Et en plus, cette erreur de la nature ne sert strictement à rien d’autre qu’à polluer notre existence. La vie d’une tique se compose de trois stades de développement : larve, nymphe et adulte. A chaque stade, la tique prend un unique repas sanguin qui dure de 2 à 15 jours (c’est surréaliste), sur un hôte différent à chaque fois. Le repas sanguin le plus important est celui de la femelle adulte, car il précède la fécondation et la ponte ; la femelle peut grossir de 200 fois quand elle est gorgée de sang.

Et, les tiques peuvent vivre jusqu’à trois ans, vous imaginez…. Ceci dit, elle passe moins de temps sur son « hôte », environ 3 semaines en tout que dans la nature qu’elle aime chaude et humide. A Las Terrenas, on est servi.

En sortant de sa métamorphose (entre chacun des 3 repas de sang), la tique va se placer sur la végétation ou dans un terrier. Les adultes peuvent grimper jusqu’à 1,5 m ; mais contrairement à une idée reçue, les tiques ne grimpent pas aux arbres. Pour localiser des hôtes potentiels (en l’occurrence nos chiens, nos chevaux), la tique utilise un organe sensoriel spécialisé de l’extrémité des pattes antérieures, l’organe de Haller. Elle est capable de détecter un hôte à partir des odeurs, des mouvements d’air, ou d’une variation de température ou de luminosité.

Sur l’hôte, la tique se fixe de préférence sur les zones à peau fine. Voilà quelques explications techniques peu ragoutantes :

« Le rostre, ou hypostome, sorte de « bouche », pénètre progressivement dans l’épiderme de l’hôte. Les chélicères servent à entailler l’épiderme. En même temps, la sécrétion salivaire permet de ramollir et digérer les tissus de la peau. Ensuite, la tique produit une sécrétion salivaire particulière, une sorte de colle, et fabrique un manchon qui va se solidifier, pour relier le rostre à l’épiderme (« manchon hyalin », ou « cément »). La tique est donc bien ancrée à l’épiderme de l’hôte ; c’est pourquoi pour ôter une tique, il est nécessaire de tourner la tique (à l’aide d’un « tire-tique) pour détacher le manchon hyalin et pour éviter d’arracher le corps de la tique en laissant le rostre dans la peau. » Cool non !!!!!

« Lors du repas de sang, la tique alterne aspirations de sang et injections de sécrétions salivaires. L’aspiration de sang et l’injection de salive s’accélèrent à la fin du repas (c’est-à-dire les dernières 24h sur 5 jours). La tique double de volume dans les dernières 24h. Il y a donc plus de risque de transmission d’agents pathogènes en fin de repas, c’est pourquoi il est préférable d’enlever toute tique le plus rapidement possible.

En même temps, la tique injecte des substances anesthésiantes qui diminuent localement l’immunité de l’hôte.

De plus, la tique concentre le sang au fur et à mesure qu’elle le prélève ; le volume de sang prélevé est environ le triple de celui du corps de la tique en fin de repas. Ce phénomène peut provoquer une anémie (manque de fer dans le sang) chez les animaux piqués par de très nombreuses tiques. »

Les tiques sont des vecteurs de bactéries qu’elle va s’empresser de transmettre à nos animaux domestiques lors de son « repas » ; Quelle horreur cette bestiole !!!!

Voilà une démarche à suivre pour la retirer de votre chien, mais attention, si vous avez trouvé une tique , elle n’est sans doute pas seule ! Alors, faites une inspection attentive sans rien oublier : intérieur des oreilles, derrièere les oreilles, zones de peau fine à la base des pattes, entre les coussinets, …

  1. Trouver la tique, calmer notre animal, (ça aide à nous calmer nous même surtout!) mais ne vous en faites pas, le chien ne semble même pas se rendre compte que c’est là et ne réagit même pas quand on lui enlève.
  2. Prendre une pince à sourcils ou mieux un crochet à triques et aller pincer la partie la plus proche de la peau, soit le rostre et la tête. Tirer doucement mais sûrement, perpendiculairement. Ça va faire un petit « crounche »…ça c’est les crochets qui décrochent de la peau. Vérifiez que la tête est bien ressortie et qu’elle se trouve encore après le reste de la tique. Si la tête reste prise dans la peau, ça peut faire une infection et un abcès.
  3. Désinfecter la morsure avec de l’alcool.
  4. Pendant les prochains jours, surveillez votre animal pour des symptômes d’infection ou de maladie. On n’est jamais trop prudent.

Parmi les maladies les plus courantes transmises par la tique : la piroplasmose (ou babésiose), l’ehrlichiose et la maladie de Lyme (ou borréliose). Heureusement, toutes les tiques ne transmettent pas de maladie. Au moindre doute, abattement, tristesse, perte d’appétit, fièvre, courrez chez votre véto. Enrique par exemple, (les autres je ne sais pas) utilise un teste fiable à 100% et, un traitement entrepris à temps sauvera votre chien. Il a déjà sauvé plusieurs des miens.

Selon les agents infectieux, la durée d’incubation de ces maladies varie entre 7 jours et 3 semaines. Pendant cette période, il faudra donc surveiller attentivement votre chien : prise de la température, aspect des urines, … En cas de fièvre, d’urines marron foncé, de boiterie, d’abattement, … n’hésitez pas à consulter le vétérinaire.

Jusqu’à présent il n’existait aucun médicament vraiment efficace contre les tiques. Depuis quelques mois, Nex Gard est arrivé sur le marché. On n’en trouve pas encore en Republique Dominicaine mais on peut se le faire ramener de France. Je l’ai testé sur mes 11 chiens, c’est super efficace à 100% contre les tiques. Il se présente sous la forme de genres de gros caramels que les chiens croquent avec délice, différemment dosé selon le poids de l’animal. Seul vrai problème : son prix…. Environ 75 euros les 6 comprimés à prendre chaque mois.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Infos. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s