Histoires de voir….. Michel Voleau revient à ses premières amours.

pphoto pphoto2 pphoto3
Au départ, il avait pensé à un autre endroit, sympa, jeune…. oui mais, ici il se sent encore presque un peu chez lui et puis c’est quand même un superbe écrin pour une belle expo. Vous êtes drôles vous, on efface pas plus de 20 ans de sa vie comme ca*. Bref, à partir du 3 mars, Michel Voleau que j’aime à évoquer,  avec beaucoup de tendresse** comme un  photographe fantasque vous présente à l’XO une série de 6 images intenses de la collection « Visions ou Histoire de voir ».

Mimi1Vous vous souvenez, c’est sur la coque des barques de pêche, usée par le temps, griffée, abîmée que ce photographe hors du commun puise son inspiration. Il se balade avec son petit instamatic dans la poche et soudain, ne me demandez pas pourquoi ni comment, une image l’interpelle. Pour nous, pour vous, ce sera une écorchure, une griffure sur le bateau, pour lui, la blessure devient vivante, c’est un toucan, un chien mignon, un ours, un panda, un clown, une vache aux yeux bleus….. un monde imaginaire, éphémère, tout en poésie, qu’il nous livre sans arrière pensée. A nous de le mettre en scène, de nous l’approprier pour qu’il nous ressemble et que nous nous y sentions bien.
Lors de sa dernière expo, en juin 2015 à l’ambassade de France de Santo Domingo, il conquit le public par ses grand tirages sur plexiglas. Particulièrement adapté aux exigences de notre modernisme actuel, ce matériau fascine par l’aspect de sa matière translucide et brillante et sublime le sujet qui occupe tout l’espace et se révèle dans toute sa splendeur.
L’Homme bleu, Charlie, Mon clown, Toucan, Nounours, La vache aux yeux bleus….. tout un monde secret chipé sur les coques usées des barques de pêcheurs qui nous entraîne dans l’univers féérique de Michel Voleau où l’on se perd à loisir, où l’on s’invente une vie peuplée de créatures étranges qui prennent un malin plaisir à nous observer:

*Le bel XO fut pendant plus de 10 ans la maison de Michel avant de devenir pendant plus de 10 ans aussi, son bar, le Syroz.

**Tendresse: ben oui, depuis presque 7 ans, j’ai la grande chance de partager la vie de Michel et son monde imaginaire, plein de poésie et de tendresse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.